Magazine

Apprendre à être parents...

Publié le 18 janvier 2011 par Stephanebigeard
Apprendre à être parents...
Les enfants mettent eux aussi leurs parents au monde.
S'il n'existe pas d'enfant qui soit né sans parents, il n'existe pas non plus de parents sans enfant.
Tant qu'un couple n'a pas eu d'enfant ce sont des époux, ce ne sont pas des parents.
C'est la naissance de l'enfant qui va les changer radicalment, et les bousculer.
C'est une relation totalement nouvelle, une entrée dans l'inconnu et n'ayons pas peur des mots, c'est une véritable conversion.
La relation désormais ne sera plus seulement à deux mais à trois, en précisant bien tout de suite, et ce n'est pas si simple, ni si évident, que la relation de la mère à son enfant ne sera jamais du même ordre que celle de l'épouse à l'époux et que de même, la relation du père à son enfant ne sera jamais comparable à celle du mari à sa femme.
Et pourtant la relation à l'enfant est une véritable relation. Elle est à créer, à faire naître.
Etre parents n'est jamais donné tout fait, c'est une relation toujours à inventer.
Apprendre à être parents... Le père ne sera jamais un copain. La mère n'est pas une grande soeur. Les interdits de l'inceste imposés par la société manifestent justement cette différence essentielle dans la relation.
Si les enfants sont à éduquer, les parents le sont aussi.
Pour devenir parents il ne suffit pas d'aller à la maternité. Il faut aussi le devenir dans sa tête et pas seulement dans ses réflexes. Non seulement il va falloir s'accepter parents mais surtout se vouloir parents.
Déjà c'est "l'autre" qu'on a épousé dans le mariage et c'est maintenant un "autre" que l'on met au monde.
L'enfant a beau naître de vous, c'est la distance qu'il fait naître.
Il fait naître l'inconnu, le différent.
La naissance ne met jamais au monde un miroir mais toujours une liberté et la liberté ne peut que grandir et s'échapper.
La relation a l'enfant devient éducation.
Etre parents ne consiste pas à avoir des enfants mais à faire naître des hommes et des femmes.
Devenir parents donne sans doute des droits mais rend avant tout responsables...
C'est un nouveau métier.
Ce bel article, a été écrit par Jean Debruynne un homme qui n'a jamais été père, puisqu'il était prêtre et poéte !!!
La famille Debruynne est originaire de Steenwoorde dans les Flandres, au pied de l’abbaye cistercienne du Mont des Cats. Un homme du Nord. Jean a passé sa jeunesse à Lille. Devenu prêtre de la Mission de France, après avoir été cheminot, tôlier-formeur, sociologue, il a rencontré Jacques Prévert et s’est pris de passion pour les mots et la poésie. Avec Jean-Louis Barrault, il a participé à "l'école d'éducation par le jeu dramatique". Il est décédé, le 8 juillet 2006, quelques jours avant les événements qui ont secoué le Proche-Orient. En raison de la guerre, il a été inhumé en Terre libanaise.
Allez, au plaisir de vous lire...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stephanebigeard 3992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog