Magazine Société

Le photovoltaïque et l’éolien : les mauvaises solutions

Publié le 18 janvier 2011 par Vincentpaes
Le photovoltaïque et l’éolien : les mauvaises solutions En France métropolitaine, le photovoltaïque bénéficie d’un ensoleillement moyen de 950 heures équivalentes plein soleil par an, soit 11% du temps total. Sa production est pratiquement nulle à l’heure de pointe de la consommation d’électricité (19 h). L’éolien, de son côté, a eu un facteur de charge de 23% en 2008 et 2009, d’après le « bilan énergie » de Réseau de Transport d’Electricité (RTE). En Allemagne, le facteur de charge a été de 17,3% en 2008 (RWE – Power Generation in Europe – Facts & Trends |December 2009).

Cette énergie a une grande variabilité et une production faible ou nulle la plupart du temps quand les besoins sont les plus importants (vagues de froid ou de chaleur liées à des anticyclones, peu ventés). C’est ce que confirme RWE, 2ème producteur allemand d’électricité, dans le rapport cité: "Not only is wind volatile, but most of the time it is not there when it is urgently needed".

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vincentpaes 175842 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine