Magazine High tech

HarperCollins : Kindle et bas prix, la recette du succès

Par Ebouquin

HarperCollins : Kindle et bas prix, la recette du succès
Le numérique tient une part de plus en plus importante dans le chiffre affaire des éditeurs anglosaxons, et parmi eux, HarperCollins. Pour de ces derniers titres sorties, Shatter the Bones de Stuart MacBride, la version numérique représente un total de 18,9% des ventes. Durant sa première semaine sur les étals, 6416 éditions brochés ont été vendues tandis que plus de 1500 exemplaires numériques étaient téléchargés sur le même période (chiffres The Bookseller). Vendu au prix de 14,99£, la version papier est bien plus onéreuse que son équivalent ebook (4,99£). Est-ce que l’effet prix est la seule explication de ce succès? Une large campagne de communication explique également l’engouement pour le titre mais c’est bien le Kindle et l’offre abordable qui était à l’origine de ces nombreuses ventes. Cela est une très bonne nouvelle qui prouve que le Kindle s’est fait sa place au Royaume-Uni, et pas que pour lire des romans roses (cf. notre précédent article). Mais une fois de plus, il semble que le reader d’Amazon soit une condition quasiment essentielle à l’achat massif d’ebooks. Est-ce que l’iPad est en train de générer le même effet en France? Peut-être bien.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ebouquin 10420 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines