Magazine Info Locale

Alain Juppé veut une ville à taille humaine

Publié le 17 janvier 2011 par Bordeaux7
Alain Juppé veut une ville à taille humaineDouble casquette oblige, les voeux du maire de Bordeaux, également ministre de la Défense ont résonné hier à l’international. Interrogé tour à tour sur la situation en Tunisie, l’affaire des deux otages français tués au Mali, la position de la France en Afghanistan ou encore les commandes de rafales par le Brésil, celui qui refusait encore récemment de mélanger les affaires locales et nationales voire internationales a accepté hier de se plier au jeu des questions réponses sans rechigner. Un tour d’horizon qui n’a pas empêché le maire de Bordeaux de présenter un rapide bilan du travail accompli en 2010 sur sa ville et de livrer ses deux priorités pour 2011, à savoir le logement et l’emploi, impactées directement par l’arrivée de nouveaux habitants. Construction de 3000 nouveaux logements par an à prix ou loyers maîtrisés, nouveau coup de pouce de la ville pour favoriser l’accès à la propriété, attention particulière aux publics en difficulté, favoriser la mixité fonctionnelle dans tous les quartiers, actions de soutien aux commerces et à l’artisanat.., une feuille de route bien établie pour l’année à venir. «Cette ville de Bordeaux à 300 000 habitants doit rester une ville à taille humaine. C’est la raison pour laquelle la proximité doit rester l’obsession de tous les élus», a souligné Alain Juppé. Pour y veiller et pour plus d’efficacité, le maire de Bordeaux a souhaité tout d’abord renforcer son équipe municipale avec trois nouveaux adjoints. Alexandra Siarri en qualité d’adjointe en charge de la précarité, Jean-Charles Bron en tant qu’adjoint au commerce et à l’artisanat et Jean-Charles Palau aux ressources humaines, ce dernier allégeant ainsi le portefeuille d’Hugues Martin, appelé également à des responsabilités au sein du conseil économique et social. «Si le conseil municipal suit les propositions que je lui fais, l’équipe municipale sera alors composée de 24 adjoints, 12 femmes et 12 hommes». Pour renforcer plus encore cette proximité, Alain Juppé prévoit également de mettre en place une nouvelle organisation des conseils de quartier. Ainsi, une expérience sera conduite cette année dans deux quartiers bordelais, celui de St Michel/Nansouty/St Genès et celui de Victor-Hugo/St-Augustin. «Nous avons mis en place depuis 1995 des conseils de quartier (2 fois par an). Mais aujourd’hui, nous constatons que la formule s’essouffle et qu’il y a de moins en moins de monde car très souvent nous déminons le terrain en amont au travers de nos permanences notamment», souligne Fabien Robert, adjoint du quartier St-Michel/Nansouty/St-Genès. Aussi, pour relancer la démocratie participative et faire en sorte que la société civile s’investisse et participe à la vie de la cité, des conseils de quartier seront mis en place tous les deux mois, à partir du mois de mars, et viendront en complément des deux assemblées générales annuelles. Les conseillers de quartier seront composés pour 1/3 de personnes tirées au sort sur les listes électorales, 1/3 de personnalités volontaires issues du tissu associatif et politique et 1/3 nommées par le maire. En cas de succès, l’expérimentation, qui vise à plus de transparence, sera étendue fin 2011 à tous les quartiers.•
Stella Dubourg
éà

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine