Magazine Internet

L’Œil au Carré : un an déjà !

Publié le 18 janvier 2011 par Loeilaucarre @loeilaucarre

L’Œil au Carré : un an déjà !Vous l’avez peut-être vu passer sur Twitter ou sur Facebook : L’Œil au Carré a soufflé sa première bougie le 14 janvier dernier.

Après un premier bilan sur ce blog puis sur le VeilleLab Ouest (réseau de professionnels de l’information), me voici prête pour faire le point sur l’année écoulée, riche en rencontres, en projets et en expériences.

On reprend tout depuis le début

Après avoir travaillé près de six ans chez un prestataire de veille, l’envie de créer ma propre entreprise a progressivement pris forme.

J’étais déjà autonome dans mon travail, je gérais mes comptes clients de A à Z, je mettais en place les prestations (définition des besoins, méthodes et outils à mettre en œuvre, réalisation des prestations de veille) et je faisais le point à l’issue du contrat avec mes clients pour réadapter leur(s) veille(s) à leur environnement mouvant. Quoi de plus naturel pour moi que de tenter l’aventure ?

Et puis, l’offre dans le Grand Ouest n’est pas pléthorique (voir la cartographie des acteurs de l’IE, dans « prestataires privés »), de quoi laisser la place à de nouveaux arrivants face à une demande timide mais naissante, comme le prouve la dernière étude de l’ARIST Bretagne.

Au fil des années, j’avais progressivement construit et alimenté mon réseau professionnel, que j’ai sérieusement sollicité avant de me décider définitivement : presque tous les retours étaient positifs, à quelques rares exceptions. Ma décision était donc prise : j’allais créer ma propre entreprise !

L’univers de L’Œil au Carré

L’Œil au Carré a officiellement vu le jour sur ce blog le 1er février 2010. Ces 15 petits jours qui séparent la création du lancement officiel ont été nécessaires pour peaufiner les derniers détails de ma stratégie de communication.
A ce sujet, je souhaite faire un grand « big up » à l’agence LunaWeb et à son graphiste Guillaume qui ont créé mon identité visuelle de toute pièce. Je souhaitais une identité nouvelle (et dont on se souvienne), qui soit représentative de mon activité (ce qui n’est pas facile si on veut sortir des sentiers battus) et dans laquelle je me retrouverais à 200 %.

Et c’est là que le travail de fond des premiers rendez-vous est très important : ceux qui savent écouter savent aussi capter ce qu’attend le client, aussi vague et brouillon soit-il. Ce qui vaut aussi pour la veille d’ailleurs ;)

Un an après, j’aime toujours autant l’identité visuelle de L’Œil au Carré et ses déclinaisons.

La SARL L’Œil au Carré

On nous le dit et on nous le répète : le réseau c’est es-sen-tiel. L’Œil au Carré a pu rapidement commencer son activité grâce à ce réseau, couplée à une forte présence sur les médias sociaux et sur ce blog. Il faut bien entendu une dose de prospection pour toucher de nouveaux publics, mais l’essentiel est là.

Après huit mois d’activité où les objectifs fixés ont été atteint, j’ai décidé de passer à la vitesse supérieure : L’Œil au Carré devient une SARL au mois de septembre et investit de nouveaux locaux au centre de ville de Rennes.

Le statut d’auto-entrepreneur n’était pour moi qu’une phase de confirmation de mon projet professionnel. J’avais envie d’un statut moins étroit, plus pérenne et qui donne toute sa dimension à L’Œil au Carré. C’est maintenant chose faite !

De la veille aux médias sociaux : une tendance générale ?

A l’origine, j’avais concentré la majorité de mes prestations autour de la veille, avec une minorité sur les médias sociaux. J’ai très rapidement inversé la tendance : les médias sociaux constituent aujourd’hui une porte d’entrée vers la veille.

L’intérêt et les besoins sont là, mais il faut encore le prouver aux entreprises, qui restent globalement assez hésitantes sur ce marché. J’entends d’ailleurs assez souvent : « mais la veille, c’est une activité nouvelle non ? » Et je pense que l’e-réputation participe au développement de la veille et à la compréhension de ses enjeux par les entreprises, même si les professionnels de la veille font parfois des bonds en voyant passer des prestataires pas très sérieux et au discours opportuniste.

Je ne suis d’ailleurs pas la seule à avoir inversé la vapeur, mes amis indépendants (Patrick Cuenot ou Terry Zimmer pour ne citer qu’eux) ont eux aussi orienté davantage leurs prestations vers les médias sociaux, après avoir commencé par la veille (ou « pire », l’intelligence économique ;)

Une suite logique ? Oui, je pense. Nous savons où chercher l’information, nous saurons où la diffuser. Et pour faire une veille pertinente sur les réseaux sociaux, il est essentiel de bien les connaître, de s’en servir soi-même et de tester les nouveaux outils qui permettent de mieux les utiliser, d’obtenir des stats, de faire des recherches, etc.

Aujourd’hui L’Œil au Carré propose quatre grands types de prestation (que vous retrouverez ici) :

  • La veille, pour garder un œil sur ses concurrents, son activité et ses tendances…,
  • La surveillance et l’analyse de l’e-réputation d’une marque ou d’un organisme,
  • L’animation de communautés web et la création de contenus : pour développer sa présence sur les médias sociaux,
  • La formation, pour utiliser au quotidien les outils 2.0.

Et la suite ?

Déjà un an passé, et je ne me lasse pas de ce rôle d’entrepreneur où toutes les options sont possibles, mais qu’il faut assumer ! Les succès ont une toute autre saveur, même si on occupe un poste à responsabilité. J’encourage souvent les personnes qui hésitent à se lancer, parce-que le jeu en vaut vraiment la chandelle malgré les incertitudes.

Côté projets, je n’envisage pas de rester un cow-boy solitaire. Mais j’en reparlerai plus longuement le moment venu ;)

Rendez-vous dans un an pour un prochain bilan !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loeilaucarre 991 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine