Magazine Côté Femmes

Tu es en congé parental...

Publié le 18 janvier 2011 par Alexandra33400

Alors, d'abord,  un évènement malheureux m'a touché m'empêchant d'écrire mais je suis là, et te raconter la journée d'une maman en congé parental va me faire du bien.

Un grand merci à la maman de Thomas, camarade de classe de ma fille, qui m'a soufflé cette idée. Ah oui, tant que j'y suis, cette même personne qui a lu ce blog m'a dit : "vous avez un don, vous devriez écrire des pièces de théâtre".

Alors ça, j'y avais même pas pensé. Pierre Palmade, Florence Floresti & Co, si vous êtes en panne d'imagination pour vos sketchs, on peut s'arranger sur la cessation de droits de mes textes (smiley qui sofflote) et puis si c'est nul, vous irez directement vous plaindre auprès de la maman de Thomas, ça sera sa faute bien entendu. (et toc)

Allez, cette parenthèse étant faite, j'en viens donc au sujet du jour, avec la mise en situation :

maman-debordee.jpg

Ce n'est pas la maman de Thomas, je tiens à préciser, hein ?

Euh, j'avoue que là, c'est dans la catégorie Desperate Housewives que j'entre avec mes gros sabots, parce là, il y a au moins une semaine de laisser aller.

Journée typique chez la maman de deux enfants en congé parental :

7H42 6H42 (oui parce qu'avec deux bambins, il faut toujours enlever une heure par rapport à l'heure où tu pensais pouvoir te réveiller) : nain n°1 ronfle (oufffffffffff) mais micro-nain n°2 a faim. Et il ne plaisante pas avec la boubouffe.

Que faire ? Tu te rappelles de la stratégie "je tape discrétos la jambe de mon mari" ? (enfin, version : je pince mon mari pour Christel P.)

Ben, c'est le moment de la tester si t'as vraiment la flemme. Si tu te sens d'humeur matinale, tu te bouges les fesses avant que tout le monde soit réveillé. Va enrayer la crise du cri qui tue; oui, parce qu'après tout, tu bosses pas, alors à toi les joies de la maternité (et avec le sourire, non mais oh !)

Tu as remarqué combien les gens qui travaillent ne mesurent pas qu'être mère en congé parental c'est un boulot à part entière ? Tu fais au moins 10 tâches à la fois mais bon, les mentalités là dessus sont restées bien caverneuses (tiens à propos de ça, on a perdu Captain Caverne...)

7H00 : le bib' de micro-nain englouti, rêve pas, tu ne vas pas te recoucher. Tu peux éventuellement préparer le déjeuner du mâle (qui, lui, va bosser) ou t'accorder cinq minutes de répit avant le début des hostilités avec ton aîné.

7H20 (waou, vingt minutes de répit, quel luxe !) : allez, c'est le coup de feu. Prépare le petit déjeuner de ton grand, gère le micro-nain qui court dans tous les sens, ça crie, ça s'excite, youpiiiiiiiiiiiiiiii (et le mâle vient de se casser bien sûr quand il a vu que ça allait tourner au vinaigre). 

7H45 : habillage des nains.

Le grand est prié de se débrouiller en théorie. En pratique, il a la culotte sur la tête et le pantalon à l'envers. Youpiiiiiiii bis (et bien sûr le Mâle n'est pas revenu, ça risque pas)

8H10 : Inspection des tenues : slip en place, couche propre, petit-déjeuner ok, on se croirait à l'armée mais il vaut mieux vérifier tout ça avant de partir pour l'école, au risque d'avoir des problèmes après.

8H20 : Départ pour l'école. Attention, deux nains = deux sièges auto.

Sérieux, tu as déjà essayé de caser tes deux gosses et leurs grosses doudounes en moins de 2 minutes dans les sièges ? Impossible. Saleté d'hiver.

Ca ne rentre pas, il faut pousser la doudoune, l'aplatir, tirer à fond sur les attaches du siège pour arriver à tout clipser.

Franchement, ami fabricant de sièges pour enfants, pense-y ! La mère en congé parental trouve que malgré ton bac+5, tu as oublié un point essentiel : la DOUDOUNE !

8H30 (oui, 8 minutes pour attacher tout le monde + deux minutes de trajet) : passage de portes de l'école à l'heure, ouf.

8H45 : de retour, tu crois souffler mais non ! Rêve pas ! Tu crois que la lessive va se faire toute seule ? Que Monsieur va se repasser son costard quand il va rentrer ce soir ? Que le sol va se nettoyer comme par magie ?

(et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier...)

10H30 : C'est bien, c'est fini. Micro nain vient de se réveiller, il faut jouer avec lui et commencer à préparer le repas du midi. Les deux en même temps, c'est pas marrant sinon.

Tu es une veinarde, tu as pris l'option "mon nain ne mange pas à la cantine", paix et joie dans ton chez toi, tu vas donc te taper quatre fois l'aller retour maison-école, et donc plus de 8 fois l'option sièges autos / doudoune.

(Et rappelle toi que tu n'as pas à te plaindre, tu fous toujours rien, hein?)

11H25 : arrivée à l'école, toujours à l'heure, tout est prêt pour accueillir ton grand. Chapeau.

A bientôt pour la suite, je te ferai l'après-midi de la mère en congé parental, car oui, sa journée est loin d'être finie...

Si tu es blonde à forte poitrine mère dans ce cas de figure, lâche ton comm', ça fait du bien de savoir que tu n'es pas la seule à gérer plusieurs trucs en même temps non ? (saleté de siègeeeeeeeeeeeeee)

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alexandra33400 3620 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte