Magazine Entreprendre

Entrepreneuriat : ce n’est pas qu’une question d’argent

Publié le 18 janvier 2011 par Ebustreau

Entrepreneuriat : ce n’est pas qu’une question d’argentNombreux sont ceux qui vivent avec la fausse idée qui tend à associer l’entrepreneur à une personne avide par nature, dont les motivations ne sont autres que pécuniaires. Oublions les stéréotypes et autres clichés du genre… Voici un exemple qui contredira la plupart de ces détracteurs : Kelvin Cheung, un modèle d’entrepreneur solidaire qui a le cœur sur la main.

Diplômé de SOAS (The School of Oriental and African Studies), il a mis en place un organisme de bienfaisance qui a d’ailleurs reçu le prix du meilleur organisme de bienfaisance de l’année par le Charity Times 2010.

Ce mouvement solidaire qui rassemble de jeunes volontaires est appelé «FoodCycle»*. Il  offre généreusement des denrées alimentaires à des personnes touchées par la pauvreté alimentaire. Ces dernières sont libres de cuisiner des repas nutritifs dans un espace cuisine qui leur est réservé.

Kelvin explique que la pauvreté alimentaire ne s’applique pas qu’aux «Sans Domicile Fixe»  mais englobe davantage  toutes les personnes dans le besoin, actives ou non, domiciliées ou non. C’est un problème beaucoup plus profond que cela et qui touche plus de 4 millions de personnes au Royaume-Uni. FoodCycle tente de résoudre ce problème en fournissant des repas à ceux qui en ont besoin. Les jeunes volontaires du mouvement travaillent avec des supermarchés, des boulangeries, des magasins ou des petits  producteurs qui, au lieu de jeter les surplus alimentaires,  préfèrent en faire don. C’est alors que FoodCycle, avec l’aide de ses bénévoles du pays entier, récolte ces denrées et les transforme en délicieux repas sains et savoureux pour leur communauté locale.

Comme l’explique Kelvin, tout a commencé avec son amour pour la bonne cuisine et son désir d’aider les autres dans le besoin. Inspiré par le projet de cuisine Campus aux Etats-Unis, il a débuté son projet en Septembre 2008 petit à petit puis s’est fait subventionné par la CIVA et UnLtd et a ainsi pu concrétiser son idée.

Kelvin reste humble et affirme ne pas se considérer un entrepreneur ou un dirigeant. Volontaire et avec plein de rêves et d’objectifs en tête, il nous dévoile la clé du succès : les autres ! Demander des conseils et apprendre des autres c’est, selon lui, le chemin inévitable pour accéder au succès. Aujourd’hui, FoodCycle aspire à utiliser un modèle de franchise sociale et faire progresser le mouvement au niveau national.

Et vous cher entrepreneur, quelles ont été vos motivations premières pour créer votre société ? Si vous avez besoin de conseils, nous serions heureux de partager notre expérience et notre savoir faire pour faire de votre business un réussite. Contactez-nous !

* Pour en savoir plus, rdv sur le site www.foodcycle.org.uk



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ebustreau 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte