Magazine Conso

Période des soldes

Par Hervé Bienvault

Etiquette Logique des prix, toujours dans une spirale descendante. Publienet baisse ses prix à 2,99 et 3,49€ maxi. Le pari sur le volume des téléchargements: "On n’achète pas un fichier numérique comme on achète un livre. Ce qui compte, de notre côté, les auteurs, c’est que le texte circule et diffuse, qu’il vive. Qu’on puisse découvrir sans arrière-pensée, ni le sentiment d’être taxé comme au péage de l’autoroute. En baissant de façon conséquente ce prix standard de 5,99 à 3,49 (et 2,99 pour les formes brèves), j’ai l’intuition que ce ne sera pas pénaliser les auteurs –au demeurant, même sur un téléchargement à 3,49, une fois enlevés les 57 cts de TVA, reste 1,46 à l’auteur en vente directe, et 0,85 en vente avec intermédiaire-, mais au contraire déplafonner notre distribution, passer à une autre échelle. Et, surtout, inaugurer une relation différente avec nos visiteurs. Tout cela, on ne l’apprend qu’en marchant, à mesure que deviennent peu à peu visibles les critères de ce métier neuf. Métier, parce que le ticket d’entrée technique est bien plus complexe, et que c’est désormais – de notre côté – un ensemble complexe aussi de personnes chacune dans leur rôle (ou la nouvelle répartition décloisonnée de ces rôles!)." (lire sur TiersLivre). Jusqu'où s'arrêter à la frontière du gratuit, attention cependant à la perception négative, cela ne vaut rien...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hervé Bienvault 269 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte