Magazine Info Locale

Le NODE : nouveau lieu de connexion bordelais

Publié le 18 janvier 2011 par Bordeaux7
Le NODE :  nouveau lieu de connexion bordelaisPermettre aux porteurs de projets numériques de se rencontrer et d’échanger, tel est l’objectif du Node, un nouveau lieu de connexion qui ouvrira avant l’été au coeur de Bordeaux. Baptisé du même nom que le noeud dans l’arborescence des éléments qui composent une page HTML, le Node permettra aux petites entreprises comme aux travailleurs indépendants de la filière des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) de se retrouver dans un lieu spécifique pour travailler sur des projets communs et partager leurs compétences. «Ce lieu permettra de fédérer les acteurs innovants et sources de valeurs pour toutes les autres entreprises qui pourront s’adresser à eux pour répondre à leurs besoins informatiques», souligne Michel Duchène, adjoint au maire en charge de la Cité Digitale. A l’inverse d’une structure de type pépinière où les gens s’installent sur place et vont travailler à l’extérieur, le Node accueillera des créatifs numériques qui viendront de l’extérieur pour travailler sur place et monter leurs projets. «Nous espérons que ce genre de lieu dynamisera l’emploi pour ceux qui travaillent dans le numérique». A terme, le Node devrait pouvoir accueillir une centaine de personnes. «Pour la plupart, nous les avons déjà rencontrées soit lors du BarCamp organisé à Bordeaux ou à l’occasion des différentes réunions proposées autour du numérique. Mais ce lieu devrait tout naturellement attirer d’autres personnes». Le Node ouvrira ses portes d’ici cet été dans la salle de la Renaissance au coeur du quartier St-Pierre. Mais d’ici là, la mairie devra reloger les étudiants en architecture qui occupe une partie du site. «Non seulement ce nouvel espace va permettre de diversifier les activités dans le quartier St-Pierre mais il va aussi permettra à la ville d’ancrer politiquement et socialement l’action digitale menée ces derniers mois».
Les initiatives se multiplient
En effet, depuis un an, dans le cadre de l’opération «Bordeaux Cité Digitale», de nombreuses initiatives ont vu le jour destinées à favoriser le développement du numérique. Ainsi, en janvier 2010, la ville a lancé une application iPhone dédiée à son agenda culturel et a proposé son site internet en version smartphone. Plus tard, et toujours afin de développer du contenu, Bordeaux Cité Digitale a déployé une multitude de codes en 2 dimensions (dits 2D) sur son mobilier urbain, dans son magazine et sur des panneaux d’affichage public. Lisibles avec un smartphone, ces codes renvoient sur des informations, sites internet ou toutes sortes de services. Pionnière également en matière d’e-éducation, la ville poursuit l’équipement de toutes les classes des écoles bordelaises de tableau numérique. Parallèlement, afin de répondre à la problématique de la fracture numérique et permettre au plus grand nombre de Bordelais de disposer d’un équipement connecté à domicile, le dispositif Clic et Déclic a vu le jour. Cette opération menée avec les bailleurs sociaux vise à fournir aux familles non connectées un matériel de qualité issu du reconditionnement de PC, un accès au web à très haut débit et une formation à proximité du domicile. Enfin, dans le but de favoriser l’interactivité, une plateforme de consultation a été récemment mise en place. Sur «jeparticipe.bordeaux.fr», les Bordelais peuvent être informés sur les consultations en cours et apporter leur contribution.•
Stella Dubourg

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine