Magazine

Présentation de la Nouvelle-Zélande (Partie 3)

Publié le 17 décembre 2007 par Aotearoa

Chers explorateurs d’Aotearoa,

Dans cette troisième et avant-dernière partie, nous avons choisi de vous parler un peu des ptites bêtes et plantes vivant sur ces magnifiques îles.

L’isolement, source de biodiversité

Le territoire a été isolé pendant 80 millions d’années. L’évolution du vivant y a donc suivi un cours particulier, et la Nouvelle-Zélande abrite des espèces endémiques (c’est-à-dire présentes seulement ici). Hormis les mammifères marins (phoques, dauphins et baleines), il n’existait, avant l’arrivée de l’homme, que deux espèces de mammifères (des chauves-souris).
La biodiversité est donc très riche dans ce pays, que ce soit au niveau de la faune ou de la flore.

Les ptites bêtes

manchot à oeil jaune

La Nouvelle-Zélande est marquante par ses mammifères marins, abondants dans les eaux côtières. Il est possible d’observer des cachalots, des baleines à bosse, des dauphins, des orques, des colonies de phoques à fourrure ou encore des manchots à oeil jaune.

Un kiwi
Cependant, la Nouvelle-Zélande est surtout remarquable par ses oiseaux, avec une grande variété d’espèces. On ne peut pas parler des oiseaux sans évoquer notre cher ami le kiwi, emblème du pays. Cet oiseau est de la même famille que l’autruche. Il est nocturne et son originalité réside dans son incapacité de voler, en raison de l’absence de prédateur terrestre avant l’arrivée de l’homme.
Note : Cet oiseau mérite un article à lui seul, que nous ne tarderons pas à publier.

Nestor kéa
Au niveau de l’avifaune, on peut citer également le strigops kakapo, un perroquet nocturne endémique à la Nouvelle-Zélande. Il est connu pour être le seul perroquet non-volant du monde, le plus lourd perroquet et peut-être l’oiseau qui a la plus longue durée de vie du monde. Il vit principalement à terre mais peut grimper dans les arbres. Durant la journée, il se réfugie dans des trous.
Le Nestor kéa, quant à lui, est le seul perroquet montagnard au monde, et il est également endémique à la Nouvelle-Zélande. Il est connu pour son comportement curieux et sa vive intelligence, qui l’a fait surnommer « le clown des montagnes ».

Les plantes

La Nouvelle-Zélande est aussi impressionnante par sa flore. Les forêts sont nombreuses et diverses.
Les conifères forment une forêt tempérée toujours verte appelée « bush ».

Fougère argentée
Elle comporte des feuillus, des conifères tels que les kauris et a une apparence subtropicale avec ses palmiers, ses orchidées, ses massifs de flax (plantes aux longues feuilles étroites
Fougère arborescente
et robustes que les Maoris utilisaient pour le tissage des vêtements et la fabrication d’objets) et ses nombreuses fougères, dont la fougère d’argent, symbole de la Nouvelle-Zélande.
Les forêts de hêtres et de plantes à fleurs sont également admirables. Il est important de noter que près de 80% des plantes à fleurs en Nouvelle-Zélande sont endémiques !

Le pays recèle de nombreux autres trésors de la nature que nous pourrons découvrir une fois là-bas. Nous les partagerons bien entendu avec vous via nos photos!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aotearoa 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte