Magazine France

Davos : le forum de nos experts…

Publié le 21 janvier 2008 par Marc Vasseur

Davos.jpgMercredi va s’ouvrir le Forum de Davos, le très select Forum Economique Mondial… on pourra toujours gloser sur cette petite sauterie d’amis privilégiés… ils ont d’ailleurs dû oublier de m’envoyer mon carton d’invitation… je vais appeler l’accueil de ce pas…   On aurait tort de se passer de l’avis de ces grands experts et il serait tout aussi inconvenant de rappeler les conclusions de l’année dernière où tout aller bien dans le meilleur des mondes… oui, c’est con… mais nos gars n’ont pas vu venir la crise des subprimes dont on ne voit toujours pas le fond…   Donc, cette année nos balaises se piquent de changement climatique… j’ai vu ça sur le site… très sympa avec en accueil la tête à Benoit XVI qui se fend d’un petit point de vue… j’attends de lire la conclusion de leur réflexion… non que je remette en doute les capacités des maîtres du monde… je me permets juste de m’interroger…   Ben oui, normalement c’est la crème de la crème… et avouons tout de même que c’est un peu ballot de ne pas avoir vu venir une crise financière de cette taille et accessoirement la montée du Brent…      Il est vrai, Nicolas Sarkozy n’était pas encore Président Civilisateur… et celui aurait pu les mettre en garde et de préconiser son TEPA (travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat) au monde… on peut d’ailleurs penser qu’il n’a eu de cesse de prodiguer ses conseils éclairés et salvateurs à G.W Bush…celui venant d’injecter près de 100 millions d’euros dans l’économie américaine… sans réellement convaincre les marchés… attendrait-on encore des répliques dans le secteur bancaire… il assez cocasse de noter la volonté de l’Angleterre à nationaliser une de ces banques en faillite… ça me rappelle un peu ce vieux refrain… les profits au privé, les pertes au publique…   De même, et pour ne pas embarrasser davantage notre président… pas terrible les sondages… il serait mal venu de lui rappeler qu’avant de se poser en donneur de leçon sur le thème « z’avez vu ma TEPA », sa fameuse loi aura coûté d’après l’OFCE 0,5 points de croissance…. Et pour ne pas remuer le couteau dans la plaie, inutile de réciter notre Christine Lagarde pour qui cette crise des subprimes n’aurait aucune conséquence que l’économie française… tellement peu qu’à Bercy, ils étudient une hypothèse de croissance à 1,75%... c’est vous dire « l’impactabilité » nulle (j’essaye de faire mon économiste)… et je ne sais plus non plus qui promettait d’aller chercher les 3 points de croissance avec les dents… manifestement, l’ambition présidentielle de notre président a eu raison de l’émail de ses dents…   Nos concitoyens qui avaient souscrit un taux variable peuvent être rassurés… enfin d’après notre gouvernement… c’est déjà ça… ailleurs… on est un peu moins optimiste… Robert Reich, conseiller économique de Barak Obama, pense que le crise peut être grave d’autant qu’on n’en connaît toujours pas son ampleur… mais avec un ministre du calibre de M’dame Christine « the brain » Lagarde et ses idées décomplexées, on peut légitiment… s’inquiéter… et encore, on ne connait pas encore toutes les préconisations de la commission Attali...   Dans ce paysage joyeux et dégagé… il y a néanmoins de bonnes nouvelles pour la croissance… grâce à sa petite augmentation, notre Président peut consommer et acheter de superbes bagouzes à sa belle Carla Bruni.   Oui, ça reste une constante en période de crise… nos amis les riches ne connaissent pas la crise…   Oulla, je termine à peine  mon post et les bourses européennes s’effondrent… ben merde, serais je un influenceur ???...  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Vasseur 262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte