Magazine Politique

Les élections municipales et cantonales en Haute-Vienne

Publié le 06 janvier 2008 par Jeunegarde

mini-ar.jpg mfpd2007.jpg

Près d’un an après les élections présidentielles et législatives qui ont vu la droite l’emporter, les élections

La gauche est à la tête de nombreuses grandes villes comme Paris et Lyon mais reste minoritaire nationalement alors qu’elle détient un peu plus de la moitié des Départements. Grâce à sa bonne gestion, elle devrait conserver ses bases et le contexte politique national devrait lui permettre d’en gagner davantage. En effet, les réformes engagées par le gouvernement et notamment la mise en place des franchises médicales ainsi que la non-réponse aux problèmes de pouvoir d’achat pourrait valoir à la droite de perdre de nombreuses villes et des Départements. Souvenons-nous qu’au 2ème tour des législatives, le tsunami bleu s’était transformé en simple vaguelette permettant ainsi à la gauche de gagner des sièges à l’assemblée, simplement en évoquant la mise en place de la TVA sociale!

L’espoir est donc permis à gauche mais on sait que certains élus locaux dépassent les clivages droite-gauche et sont bien implantés. En Haute-Vienne, le score de Ségolène Royal aux Présidentielles (57 %) et des candidats socialistes aux législatives ne donne guère de doute sur les résultats des scrutins des 9 et 16 mars prochain. Alain .

Les

Tous les regards sont actuellement tournés vers l’Hôtel de Ville de Limoges. Rien ne filtre sur les noms qui figureront sur la liste du Maire sortant Alain La mise en ligne de son blog est prévue dans les prochains jours mais la diffusion de la liste ne doit pas intervenir avant un mois. La campagne sera donc courte. On s’attend toutefois à retrouver Monique BOULESTIN en 2ème position mais d’autres ténors tels que Pierre Claude LANFRANCA, Francis BARRET ou Jean-Jacques DUBOUCHAUD seraient sur la sellette. Les plus jeunes, tels que Stéphane DESTRUHAUT, Catherine BEAUBATIE, Philippe REILHAC ou Sandrine ROTZLER devraient, selon toute vraisemblance, monter sur la liste et laissés leur place à d’autres jeunes. Pour ce qui est des alliés, le PCF, l’ADS et les écologistes devraient voir leur nombre de sièges logiquement réduit quelque peu. Les Verts ont décidé de monter leur propre liste, avec en tête Cyril COGNERAS. A droite, on sait déjà que Jean-Jacques BELEZIE joue son fauteuil en représentant la liste du Modem et que Camille GEUTIER continuera d’animer les Conseils municipaux en étant tête de liste de l’UMP et du Nouveau Centre, en compagnie de Philippe PAULIAT-DEFAYE. Antoine ORABONA, représentant du MNR devrait disparaître du Conseil municipal.

Dans les autres communes, il faudra s’intéresser à Panazol où le Maire sortant, Bernard DELAGE, a annoncé son retrait. Malgré le vote des militants qui ont désignés Bruno Comte, une liste dissidente, composée notamment d’actuels adjoints au Maire a été montée. Ils devront faire face à une liste de droite. A Couzeix, malgré les bons scores de la gauche l’année dernière, le maire sortant, Jean Marc GABOUTY (UMP), devrait conserver son siège face à Gérard TERRIER, suppléant de Monique MOULESTIN. A Bellac, Condat sur Vienne et Saint Léonard de Noblat, le parti socialiste tentera de reconquérir ces mairies. Dans les autres grandes villes du Département, telles que Saint Yrieix la Perche, Aixe sur Vienne, Feytiat, Le Palais ou Ambazac, les maires sortants ne devraient pas avoir de difficultés à être réélus. La nouveauté vient de la commune d’Isle où le maire sortant, Marcel Faucher, laisse son fauteuil à son adjoint, Bernard ANACLET.

Les

La Présidente du Conseil général, Marie-Françoise 21 cantons renouvelables, une grande majorité des sortants se représentent mais de nouvelles têtes font leur apparition.

- Limoges-Condat, le MRC Gilbert CHAPEAUPLANC raccroche mais devra laisser son canton à une candidature socialiste en la personne d’une femme, Annick MORIZIO ;

- Le Dorat, Jean-Michel FAURY, tentera de ravir le fauteuil à l’UMP, Yvonne Jardel, tout comme Sylvie DESPROGES-PEYROUX qui retente sa chance contre Alain MARSAUD sur Limoges Centre ;

- Rochechouart, le socialiste Marcel RAYNAUD, devrait laisser son fauteuil à un autre socialiste Michel FAGES ;

- Laurière, le doyen de l’Assemblée quitte son siège et c’est le socialiste Bertrand LEVI, qui pourrait lui succéder ;

- Nieul, la socialiste Jany-Claude SOLIS tentera de ravir le fauteuil à la communiste Nancette MAZIERE tout comme Jean-Jacques FARNIER à Oradour sur Vayres, Yolande MADORE à Saint Mathieu et Jeanne-Marie MOUDOULAUD à Mézières sur Issoire.

Tags:

Auteur: pazmany

3 commentaires

Mariyka
8 janvier 2008

Mon cher Pazmany, je ne suis pas d’accord avec ton analyse pour les cantonales et Condat et je pense que je vais consacrer un article à ce sujet. En effet, si Gilbert Chapeaublanc s’en va, il y aura bien un candidat MRC pour lui succéder : Olivier Ducourtieux. Mais il est vrai que le PS ne joue pas le jeu et a choisi, de manière très regrétable à mon sens, de présenter une candidate face à lui…

Boro
8 janvier 2008

Que fait le PS local ?

oublié les alliances d’autrefois ???

Nancette MAZIERE est la candidate sortante et a largement fait ses preuves, pourquoi lui damner le pion, n’est-elle pas une femme de gauche???

Olivier DUCOURTIEUX lui aussi a me semble t-il fait ses preuves, que ce soit pour les présidentielles ou les limougeauds ont pu admirer l’affiche de la candidate dans la vitrine MRC locale; de même pour les législatives pour lesquelles le MRC n’a présenté aucun candidat au bénéfice de Monique Boulestin, nous avons également pu mesurer l’engagement du jeune homme durant ces deux campagnes sur les marchés locaux.

Quant à Marsaud et bien, rien à dire si ce n’est que sur limoges centre il ne prend pas de risque! lol quoi que…

nikopol
17 janvier 2008

Le PS a clairement annoncé sa méthode. Le plus large rassemblement possible à gauche, sur la base de son projet, pour les municipales.

Concernant les cantonales, le PS présente des candidats sur tous les cantonsde la Haute-Vienne. Au second tour, il y aura désistement républicain en faveur du candidat de la gauche le mieux placé, comme le feront d’ailleurs les autres partis.

Je trouve ça plutôt cohérent.

Fils des commentaires de ce billet  /  Faire un trackback sur ce billet

Laisser un commentaire


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeunegarde 2824 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine