Magazine Côté Femmes

Simoné Sauvage où le créateur qui aime les femmes !

Publié le 24 janvier 2011 par Shineatown
J'ai littéralement craqué pour Simoné Sauvage... Après avoir vu ses créations sur le siteCarnet de Mode (le My Major Company de la mode), j'ai fondu pour ses robes, son histoire, les matière et pour Sam !Je vous propose ici une interview ainsi que des essayages avec mon amie Audrey dans l'atelier de Sam (merci pour ta gentillesse et ta disponibilité...;))

Image and video hosting by TinyPic
Qui es-tu ?
Je suis d'origine libanaise, né à Dakar au Sénégal, éduqué dans un lycée Français... 3 cultures d'un coup c'est très riche, mais c'est très lourd! :)
J'ai eu un bac ES en 2004, puis je suis venu à Paris pour étudier. J'ai fait une licence puis un master1 en économie internationale à la Sorbonne. C'est juste après ça que je suis parti pour quelques mois à Barcelone, pour un stage à la base... qui au final n'a rien eu d'un stage !
La liberté, les gens, la culture, tout... J'ai ouvert mes yeux. Enfin ! Et j'ai compris qu'il fallait que j'ai plus de couilles et que j'assume enfin que je ne voulais surtout pas continuer mes études !
J'ai donc passé un concours pour un MBA (Sup de Luxe) en marketing et management de luxe. J'ai été reçu. J'ai alors fait le MBA pendant un an, en prenant en plus des cours de coutures intensifs. J'ai tout appris sur le tas, en le faisant...


Comment en es-tu arrivé à créer des vêtements pour femmes ?
Le fait d'être "baladé" entre ces 3 cultures très différentes m'ont vite fait me questionner sur la place qu'occupaient les femmes dans chacune d'elles.
Elles étaient toutes des femmes, mais leur rôle/place/impact, etc... était extrêmement différent dans chacun.
A la base je voulais juste faire de l'Art. J'ai chanté pendant longtemps (du lyrique), j'ai écrit et j'écris encore d'ailleurs...
La mode m'est arrivé comme une grippe qu'on adore ! Je l'ai eu adolescent et depuis elle a toujours été à côté et donc j'ai voulu la mettre au centre pour une fois. Ma passion pour la féminité, le féminisme, sa transcription dans le vêtement m'a fait réfléchir sur une question sociale qui est celle de savoir comment pourrait on être féministe tout en l'affirmant par une certaine forme de féminité? Le tablier m'est apparu comme une réponse inévitable... C'est pour ça que j'ai décidé de retourner les symétries des jupes et de rallonger plus ou moins le devant par rapport à l'arrière, c'est l'idée d'introduire, voire d'imposer le tablier au design des robes, mêmes des plus sexy.

Expliques nous le sens du nom Simoné Sauvage et de ta collection ?
Il fallait donc parler de quelque chose... Je n'ai jamais eu pour but unique de faire des belles robes ou de me passionner simplement par amour de l'esthétique. C'était surtout le souci de délivrer un message, de concilier des extrêmes. Simone est le prénom très couru dans les années 50, après guerre, femme qui commence à s'émanciper, c'est un prénom d'entre deux, dans la transition. De plus, on ne cite plus Simone Veil, Simone de Beauvoir... et même Nina Simone! Sauvage est venu d'un vieux film où la femme médecin très active se bat pour les droits de l'avortement. Et le personnage s'appelait Madame Claude Sauvage... Sauvage c'est aussi pour le côté non éduqué, la face opposée à Simone, prénom si doux qui sonne fort la docilité et la douceur... Sauvage attaque cet ennui!
L'accent est venu après pour le détail de la distinction, le côté androgyne de "Simone" qui veut dire Simon en italien....
Ma nouvelle collection s'appelle "Seine". Les quais de Seine sont plein d'une ambiance indescriptible, impalpable. Juste là, dans l'air... On y sent du danger, à la fois du mysticisme, de "l'ailleurs", de l'étrange... (du moins c'est mon ressenti...) J'aime l'idée que toutes ces notions passent au milieu d'une ville comme Paris, pleine de luxe, d'opulence et de contrôle... C'est tellement Sauvage aussi...
La nuit, j'ai toujours adoré longer les quais et regarder l'eau, me demander si c'est profond ou pas, combien il y a eu de morts ici. L'eau n'a jamais la même couleur. De petites vagues en petites vagues, la lumière y est toujours réfléchie différemment. Ce qui fait qu'on a une multitude de couleur dans cette longue ligne noir. J'ai donc voulu jouer de ça en jouant sur les matières. C'est pour cette raison que la collection est essentiellement composée de noir.

On sens que tu aimes la femme ? Quels sont tes modèles/muses ?
Il y a tellement de femmes que j'aime et qui m'inspirent ! Si tu savais !
Ou te vois-tu dans 10 ans ?
Je préfère ne pas me poser la question... Je laisse faire...
Ou trouves-tu ton inspiration ?
Je pars toujours d'un thème initial que j'exploite à fond. J'essaie surtout de rester cohérent dans l'enchaînement des collections, de garder une ligne maîtresse. Mes humeurs du moment, mon évolution, font que bizarrement d'année en année je m'arrête sur des points très différents. Mais je fais tout pour donner un message, toujours... Ma vision du moment sur mon époque...
Ton actu ?
Simoné Sauvage a été sélectionné par Carnet de Mode pour être parmi les 4 premières marques de jeunes créateurs à être présentées sur le site. C'est une opportunité magnifique que j'ai saisie directement. De plus, la collection Automne Hiver 2011 12, sera présentée au salon Who's Next du 22 au 25 Janvier, et au salon Tranoï début Mars.
Ou peut-on trouver tes créations ?
Simoné Sauvage est déjà présent à Paris : Noëlle & Co : 1 rue St Simon 75007 Paris
Mais aussi en Allemagne :
MORGAINE
Et en Belgique :
ALEX SCHRIJVERS
Ou sur internet : www.carnetdemode.com -FRANCE
www.myfrenchdresing.com.br - BRESIL
Places aux looks !!!Photobucket

Photobucket
Robe Madame (que j'ai déjà pré-commandé sur Carnet de Mode) :
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Robe Dallia :
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Photobucket
Sur-jupe :
Photobucket
Photobucket
Après ces photos et cette interview, je vous encourage vivement à vous rendre sur le site de Carnet de mode et pré-commandé un des robes Simoné Sauvage en cliquant ici !
Encore merci à Audrey et Sam !!!! I love you !!!
Alix

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Shineatown 2131 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte