Magazine

Se taire pour être à l'écoute: pas si évident que cela!

Publié le 22 février 2010 par Genevievedesautels
Ma motivation première à débuter ma formation de professeur de yoga dans quelques semaines est pour apprendre à aller encore plus loin dans cette quête de passer en toute liberté de mon champ intérieur au monde extérieur en tout temps et en tout lieu et ainsi cultiver un haut niveau de présence à moi et aux autres.
Pour me préparer à entamer ma pratique je médite à tous les jours depuis plusieurs mois. Par contre, ce n'est que récemment que j'ai appris à ME taire (taire mes intentions, mes désirs, mes visualisations, mes prières, l'écoute de ma respiration) pour être à l'écoute de ce que mon "champ intérieur" avait à me communiquer. (Ceux qui me connaissent bien dans la vie saurons que déjà de me taire est un accomplissement en soi... hihi... comme on dit, je suis une extravertie dans le tapis... qui a besoin de discuter pour apprendre et pour se sentir en vie!)
Tout cela pour vous dire qu'en PRENANT LA DÉCISION CONSCIENTE AVANT de débuter ma méditation que je ne voulais pas CONTRÔLER le contenu de ma méditation mais bien ÊTRE à L'ÉCOUTE de ce que "la vie" voulait me dire, j'ai eu d'abord un vertige (certainement semblable à celui de sauter en parachute) mais ce fût un très beau voyage.
Les premières fois, le voyage fût court... j'aurais voulu rester plus longtemps mais mon cher mental reprenait du service....lentement j'augmente la durée du périple.
Mon invitation de la semaine est donc de vous offrir un voyage pas cher du tout au fond de vous même. Je vous parie que vous y découvrirez un monde d'une grande beauté.. le prix à payer: accepter de vous taire complètement.
Comme le dit si bien Mathieu Ricard, moine tibétain traducteur du Dalai lama et auteur de plusieurs livres qui traite de la méditation: " méditer requiert un entraînement comme lorsque l'on veut apprendre une nouvelle langue ou renforcir sa musculature". Cela demande du temps, de l'énergie et surtout une pratique quotidienne... on s'en sort pas... on a rien pour rien!
Parmi les nombreux avantages d'être en réel contact avec son champ intérieur il y a d'abord l'apprécier le moment présent qui anime la réaction en chaîne de l'apprentissage du lâcher-prise, de l'augmentation de l'écoute, de la présence à soi et aux autres. Il ne peut qu'en résulter une augmentation de notre niveau de conscience...
Je vous souhaite une belle semaine remplie de découverte intérieures.
De mon côté, je pars pour une formation de trois jours sur la présence... j'ai déjà hâte de vous en parler.Bonjour, Voici des nouvelles de la part de Yoga dans ma vie!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Genevievedesautels 190 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog