Magazine Société

Insulte d'un évêque

Publié le 28 janvier 2011 par D.ieu Nous Aime...
Drapeau Pérou.jpgAu Pérou, un influent évêque a provoqué une polémique en affirmant, dans le cadre d'un débat sur le mariage entre deux personnes du même sexe, qu'il fallait qualifier les homosexuels de "pédés" et non de "gays", avant d'être obligé à s'excuser.
Luis Bambarén Gastelumendi, evêque de Chimbote, Pérou.jpgMonseigneur Luis Bambarén Gastelumendi, jésuite, évêque de Chimbote a en effet déclaré à la sortie d'une réunion entre membres du clergé sur le mariage homosexuel, "Pourquoi parlent-ils autant de gay, gay, gay? On parle espagnol, local. Pédés, c'est comme ça qu'on dit non?"
Cela nous donne une bonne vision du niveau de réflexion des représentants de l'Église catholique romaine sur le respect de la différence et sur le sujet du mariage gay.
MHOL (Movimiento Homosexual de Lima).jpgChristian Olivera, le directeur exécutif du Mouvement homosexuel de Lima (MHOL) a immédiatement réagi.
Il a déclaré "C'est totalement inacceptable et c'est une incitation à la haine".
Il a poursuivi en déclarant à la presse, "Dans un pays où nous devrions être considérés comme des égaux, Bambaren encourage la violence en nous nommant avec un terme qui représente ce qui est dégoûtant et pervers. Mépriser une communauté n'est pas un exemple de ce que doivent être les valeurs chrétiennes".
Voilà encore une preuve de l'illégitimité de cette Église qui ose encore se déclarer disciple de Jésus, alors qu'elle ne cesse de trahir ses enseignements depuis des siècles.
Le MHOL a demandé à Monseigneur Luis Bambaren Gastelumendi de s'excuser, ce que le prélat a fait mardi 25 janvier de façon sans doute tout à fait hypocrite, en déclarant "Je demande pardon à tous ceux qui se sont sentis offensés. C'est un mot offensant et (les homosexuels) doivent être respectés".
Carlos Bruce, politicien au Pérou.jpgMariage gay 10.jpg
Carlos Bruce, le candidat à la vice-présidence dans l'équipe d'Alejandro Toledo, en tête des sondages à l'élection présidentielle du 10 avril, avait lancé le débat sur le mariage homosexuel en s'y déclarant favorable.
Il a déclaré au sujet de l'insulte de l'évêque, "Ce qui n'est pas bien c'est qu'au lieu de donner des arguments rationnels (contre le mariage homosexuels), on tombe dans l'insulte".
Comme partout à travers le monde, l'homophobe Église catholique, ultra-majoritaire au Pérou, s'oppose au mariage homosexuel.
Juan-Luis Cipriani Thorne, évêque de lima au Pérou.jpgMonseigneur Juan-Luis Cipriani Thorne, évêque de Lima, plus haute autorité religieuse du Pérou et aussi membre de l'Opus Dei a déclaré dimanche 23 janvier, "L'homme et la femme sont faits de façon formidablement complémentaire, d'un point de vue anatomique et psychologique, parce que le mariage a pour finalité la procréation et l'éducation des enfants".
Encore une fois la diversité de la création est niée et l'amour est réduit à la procréation.
Homophobie 12.jpgEt bien sûr pour l'Église catholique romaine, l'amour homosexuel est "intrinsèquement désordonné" et "reste quelque chose qui s'oppose à l'essence même de ce que D.ieu a voulu à l'origine" comme l'affirme le pape homophobe Benoît XVI.
Il dit aussi hypocritement "En tant qu'êtres humains les homosexuels méritent le respect (…) ils ne doivent pas être rejetés à cause de cela".
A t'on une seule fois entendu une remontrance du pape quand ses représentants nous insultent?
Seigneur, libère notre monde du rejet.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


D.ieu Nous Aime... 72 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine