Magazine Politique

Veolia, Suez et compagnie : enquête en eaux troubles

Publié le 29 janvier 2011 par Melusine

Les réalisateurs allemands Leslie Franke et Herdolor Lorenz ont déjà consacré quelques documentaires à la question de plus en plus cruciale de l'approvisionnement en eau potable et du traitement des eaux usées :

- L'Or bleu du jardin d'Eden (2003), sur la guerre de l'eau à venir au Proche-Orient,

- Eau, service public à vendre (2005), sur les enjeux financiers de la privatisation de l'approvisionnement en Allemagne,

et le dernier en date, sorti en septembre 2010 : - Water makes money (L'eau fait du fric).

Le groupe Veolia (ex Vivendi Universal) a aussitôt porté plainte pour diffamation et demande l'interdiction du film. Il avait déjà en 2005 fait pression sur les médias allemands pour empêcher la diffusion du documentaire sur l'eau à vendre qui révélait par quels moyens douteux la multinationale avait réussi à mettre la main sur l'approvisionnement de plus de 450 communes outre-Rhin.

En ce domaine, la privatisation s'est traduite par une augmentation considérable des tarifs de l'eau, une baisse de qualité et un défaut d'entretien

Au-delà de l'affiliation des cinéastes à l'extrême-gauche allemande et, je suppose, aux Grünen, qui leur assure un assez large réseau de diffusion (le 3 février 2011, le documentaire sera projeté à l'Auditorium de l'Hôtel de Ville de Paris, et il est aussi programmé sur la chaîne Arte le 22 mars, à l'occasion de la "Journée mondiale de l'eau"), un tel sujet est autrement plus subversif que les traditionnelles enquêtes sur les immigrés ou sur les prétendus dangers de l'extrême-droite.

On fera donc abstraction de la fin de la bande annonce qui apparaît comme une réclame pour la Mairie de Paris, sur laquelle il y aurait pourtant beaucoup à dire, y compris en matière de corruption.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Melusine 139 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines