Magazine Côté Femmes

La fille qui allait finir seule, sans amies, et crever dans le ruisseau

Par La Chose

La fille qui allait finir seule, sans amies, et crever dans le ruisseau

Comme je te l’ai déjà expliqué, ma courge trépanée, je sais pas vraiment cuisiner.
C’est d’ailleurs pour ça, entre autres, que je ne pourrai jamais prétendre au titre de blogueuse fille influente et adulée, vu que sur les vrais blogs de filles qui déchirent leur slip, les taulières elles savent toujours te suggérer la meilleure manière d’enfiler ton majeur tartiné d’ail péruvien et de fines herbes biologiques  dans le rectum du poulet de Bresse (label rouge, élevé en plein air) que tu viens d’acheter chez ton boucher-charcutier du 15e arrondissement (tu sais, celui qui est juste en face de chez le fromager qui propose les crottins de Chavignol à douze euros la pièce).

Moi, j’avoue sans complexe qu’il m’arrive de faire cramer un steak haché Charal ou de retrouver des morceaux de coquille d’œuf dans mes omelettes au fromage râpé.
Du coup, quand j’annonce bien haut que l’envie me prend de cuisiner un truc qui sort de l’ordinaire (environ deux ou trois fois par an), Loutre me jette des regards comme si je sentais le poisson mort dans ma bouche ou que j’avais pris ma carte à l’UMP.
Loutre sait cuisiner tout un tas de trucs, même des tajines archi-complexes avec douze sortes de fruits secs et quatre viandes différentes, même des coulis de légumes dans des mini-cocottes en fonte qui ressemblent à des marmites inventées rien que pour Mimi Mathy. Alors tu penses bien que moi, à côté, ben ça fait pas la rue Michel.
Alors quand j’ai décidé de faire un rôti de porc avec du miel et de la moutarde, j’ai préféré jouer la prudence, histoire que Phlegmon ne me gerbe pas sur les pieds en regardant Les noces funèbres pour la douzième fois et que Loutre ne me menace pas de me péter les deux genoux avec une batte de baseball, pour changer.

Donc je suis allée faire un tour sur un forum de filles après avoir tapé « ne pas foirer son putain de rôti de porc » dans mon moteur de recherche préféré.

Les forums de filles, c’est comme beaucoup de blogs de filles: ça parle de fringues trop fashion, de recettes de cuisine trop épatantes, de régimes aussi efficaces que les deux doigts au fond de la gorge et de maquillage hypoallergénique, tout ça dans un scintillement  permanent de petits chatons animés, de nounours clignotants et de fées au regard tellement innocent que tu sais qu’elles vont finir sur TF1 dans C’est quoi l’amour spécial sodomie. Donc c’est fréquenté, basiquement, par un bon quintal de débiles légères qui passent leurs soirées à couiner des « kikou » et à braire des « lol » entre deux smileys dégénérés.
Par contre, pour peu que tu restes très basique dans tes questionnements et que tu te limites à des phrases simples composées (au maximum) d’un sujet, d’un verbe et (éventuellement) d’un complément, tu as de fortes chances de trouver des dizaines de bécasses qui se posent exactement les mêmes questions existentielles que toi sur les pertes blanches, le rimmel waterproof ou la cuisson du porc:

La fille qui allait finir seule, sans amies, et crever dans le ruisseau
La fille qui allait finir seule, sans amies, et crever dans le ruisseau
La fille qui allait finir seule, sans amies, et crever dans le ruisseau

Moi, évidemment, j’ai voulu participer à la discussion, rapport au fait que j’avais ce rôti de porc en train de transpirer sa graisse dans le bac de mon frigo. Surtout qu’elles m’embrouillaient encore plus, avec leurs histoires de cocotte.
Alors je me suis inscrite sur le forum rien que pour pouvoir poster un message. Limite j’étais émue, parce que ça faisait un peu genre « intégrer une communauté », je me retrouvais enfin parmi mes paires, ça faisait presque Beignets de tomates vertes ou Le patchwork de la vie, sortez vos mouchoirs et vos rouleaux à pâtisserie.
Donc j’ai posté mon premier message.

La fille qui allait finir seule, sans amies, et crever dans le ruisseau

C’était chouette de pouvoir communiquer, surtout que quelques minutes après, j’ai reçu un message:
« Bonjour. Minouche, Louloute, Cindy et Petit Trésor viennent de signaler votre message comme abusif et ne respectant pas la charte de notre forum. Votre message a été effacé. Votre adresse I.P xxxxxxxxxxxx est désormais bannie de notre forum. Bien cordialement. »

Voilà, alors non seulement je saurai jamais présenter un rôti de porc autrement que cru et empalé sur une épée en plastique rescapée d’un vieux costume des Maîtres de l’Univers, mais en plus j’aurai jamais d’amies.
Quelque part, la vie est dégueulasse.


Filed under: A propos de la meilleure façon de foirer une omelette nature

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


La Chose 1831 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte