Magazine

Le pouvoir de la liberté en ligne

Publié le 05 février 2011 par Go11
En ce 100e anniversaire de la naissance de Ronald Reagan, nous allons encore entendre sans arrêt qu'il est celui qui a réussi à mettre le communisme à genoux, alors qu'en réalité, je pense que c'est d'avantage la floraison d'antennes paraboliques et la pénétration de CNN dans le bloc de l'Est qui doivent être crédités pour la chute du régime soviétique et de ses gouvernements affiliées.
Le pouvoir de la liberté en ligneLa même chose se passe aujourd'hui même avec la Tunisie, l'Égypte, et une foule d'autres nations qui sont encore sous l'emprise de tyrans qui continuent de s'accrocher au pouvoir. Ce qui à mon avis est derrière tout cela est l'explosion de l'accès à l'internet et la libre circulation d'images et d'idées en provenance des quatre coins du monde. Il ne s'agit pas seulement des médias sociaux comme Facebook, Youtube et Twitter.
C'est d'avantage la disponibilité des nouvelles en temps réel, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, c'est aussi et surtout les millions de « journalistes » improvisés qui ne cessent de prendre des photos et de tourner des vidéos depuis leur téléphones portables, faisant ainsi sauter les couvercles de la censure et permettant des comparaisons insupportables et directes entre ce que certains d'entre nous ont ou profitent, et ce dont tout le reste est privé.
Bien sûr, tout comme Reagan auparavant, certains personnages politiques ne manqueront pas de s'attribuer les mérites de tout le changement qui arrive, mais la réalité est d'avantage que Bill Gates et Steve Jobs, entre autres, sont les vrais champions de la rupture de toutes ces chaînes de tyrannie, et non pas nos propres dirigeants qui ne sont jamais capables de réagir à temps et encore bien moins de voir venir ...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Go11 136 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte