Magazine

Le Tigre aime Crystal Renn! (même plus mince!)

Publié le 04 janvier 2011 par Catchtheblacktiger
Attention! Post très long!
Pour situer le contexte rapidement, Crystal Renn est un mannequin "grande taille" devenue célèbre suite à la parution de son autobiographie Hungry. Affamée. Ou sa plongée dans l'anorexie pour répondre aux standards de la mode, à savoir la fameuse taille zéro, et sa décision finale de renoncer à cet idéal, et de devenir mannequin grande taille. Le livre a fait un tabac, particulièrement auprès de la presse féminine (jamais très subtile sur la question), et quelques créateurs ont engagé Crystal. De fil en aiguille, la demoiselle est devenue hype, le Vogue français n'y étant pas pour rien, puisque Carine Roitfeld lui a ouvert les portes de son magazine... plusieurs fois.
Or, depuis quelques mois, Crystal a maigri. Beaucoup. En termes d'IMC, et à vu d'œil, elle doit être en surpoids léger. Et, voilà que tous ses "fans" qui s'étaient reconnus en la demoiselle crient au scandale, à la trahison! Elle est au régime! Elle a cédé aux diktats de la mode! Elle n'est plus un mannequin grande taille! Elle est même, tenez-vous bien, aux portes de l'anorexie!
Non, mais attendez : les gens sont sérieux? Ah oui, ils sont sérieux.
Ont-ils seulement lu son livre? Savent-ils seulement ce qu'elle revendique? Et non, je ne parle pas d'une pauvre citation de magazine, tronquée, prise hors de contexte, sans explication, sans analyse derrière.
J'ai lu Hungry. La descente aux enfers de Crystal est sidérante de froideur. C'est une fille, avec une nature à la base obsessionnelle, comme elle l'explique très bien, qui se fixe un objectif : être mannequin. Et pouvoir se tirer de son trou paumé des USA, coûte que coûte. Pour atteindre son objectif, les agences sont claires : tu dois maigrir. Alors elle maigrit. Dramatiquement. Se décharne, car Crystal n'a pas une silhouette mince et androgyne à la base. Elle tient comme elle peut, c'est à dire en ne mangeant rien et en faisant du sport non-stop. Son poids l'obsède : c'est son sésame vers son rêve. Rêve qui ne décolle pas au demeurant. Quand la puberté et l'âge s'en mêlent, elle devient incapable de contrôler son corps et son poids, malgré son anorexie. Elle s'acharne, ça ne marche pas. Ses cheveux partent en lambeaux, on lui pose des ultimatum (tu maigris ou tu dégages), et puis un jour, elle craque. Son agent prend pitié d'elle, lui demande si elle veut être mannequin grande taille. Crystal veut toujours être mannequin, c'est toujours son rêve. Donc elle accepte, et on l'envoie chez Ford. Qui la laisse manger, se reconstruire, et prendre du poids.
Beaucoup de poids. Oui Crystal était bien un mannequin grande taille. Parce que c'était une fille qui s'était privée de nourriture pendant des mois et des mois. Et qui soudainement s'est remise à manger. Imaginez la vengeance d'un corps affamé...
Un corps soumis à l'effort constant. Et qui arrête du jour au lendemain toute activité. Vous avez déjà vu les sportifs de haut niveau à la retraite?
Crystal est devenue grosse/ronde/en chair/utilisez le terme que vous voulez. Avec un poids finissant par se stabiliser, aux environs de la taille 12. Ce qui n'a franchement rien d'exceptionnel, ou d'obèse, surtout pour une fille d'1m75... Mais dans le monde de la mode, ça suffit largement pour être catégorisé mannequin grande taille (petite pensée pour Lara Stone, que certains trouvent trop grosses avec son 38/40 et son bonnet C...).
A suivi quelques belles photos, le livre, et la carrière de Crystal a décollé, des (très) grands créateurs l'ont fait défilée, et l'ont même prise pour illustrer leurs campagnes. La gloire. (Je ne parlerai même pas de l'hypocrisie générale : on embauche un mannequin grande taille, la seule un tant soit peu célèbre, et la presse nous fout la paix...)
Et puis elle a maigri. Perdu une taille, peut-être deux. Difficile de savoir, on ne partage pas les mêmes fringues... Elle s'est exprimée sur le sujet. A évoqué un trek en Pentagonie (sur ce point, je la crois tout à fait. Si vous marchez toute la journée, en mangeant normalement, vous allez sentir la différence dans votre jean!). Sa reprise du yoga (pareil, testez une fois, et le mot courbature aura une toute nouvelle signification). Peut-être même mange-t-elle différemment, peut-être même a-t-elle voulu perdre un peu de poids!
Et c'est là que la trahison intervient. Elle a écrit un livre sur l'anorexie, et est devenue célèbre en étant mannequin grande taille. Elle doit donc le rester à vie! Peu importe que son discours ait toujours porté sur la diversité : tailles 0, 4, 12... un mélange de silhouettes, un mix allant de l'androgyne à la fille mince, moins mince, carrément ronde. Peu importe qu'elle ait toujours revendiqué le respect pour la nature des corps : les filles naturellement maigres ne sont pas des squelettes, celles naturellement grosses ne sont pas des boudins. Tout le livre ne parle que de ça : respecter sa physionomie naturelle. Briser l'idéal actuel, qui est celui de la maigreur, pour permettre à chacun d'être considéré beau.

Le Tigre aime Crystal Renn! (même plus mince!)

Une des dernières campagnes de Crystal.

Le Tigre aime Crystal Renn! (même plus mince!)

Même campagne; je cours m'acheter le même jean et le même génie de Photoshop?


Respecter sa physionomie, c'est aussi respecter son poids de base. Or dans le cas de Crystal, je doute qu'elle soit destinée à être hyper-potelée... Quand on regarde ses photos actuelles, on voit bien que sa silhouette est parfaitement... normale? Classique? Lambda? Elle n'est ni maigre, ni grosse. Ses jambes sont son principal atout (avec son visage et ses cheveux de folie!). Elle a tendance à stocker au niveau du ventre. Je pense que pas mal de filles se reconnaîtront dans la description. Ils ont sûrement gommé de la cellulite par ci, par là. Après tout, à une certaine époque, ils s'amusaient bien à la grossir! (no comment)
Elle a l'air en mauvaise santé? Non.
Sa tête est-elle difforme par rapport à son corps? Non.
A-t-elle des seins, des hanches, des fesses? Oui.
Crystal a 24 ans. Est plutôt grande. Elle voyage, fait un peu de yoga, et elle mange. Et elle fait du 40.
Oui, elle ressemble à une fille lambda en plus sublime quand même.
Et oui, même si ça peut paraître ahurissant, dans l'industrie actuelle, c'est toujours un mannequin grande taille. Parce que non, un mannequin avec des poignées d'amour, ça ne court pas les défilés, désolée.
Et non, ce n'est pas de l'anorexie. Et là, je n'argumente même pas, l'accusation étant tellement pathétique et irrespectueuse envers les personnes souffrant de cette maladie.

Le Tigre aime Crystal Renn! (même plus mince!)

Crystal dans le dernier Vogue Paris


Et enfin, enfin! on l'embauche aux côtés d'autres mannequins taille deux-quatre...? dans les éditos. Or croyez-moi, ces 3 filles, nues, n'ont pas du tout la même silhouette. Et pourtant, elles sont là. Les maigres/minces et la grosse/lambda. Toutes les trois sublimes. Parce que contrairement à ce que laissent croire les défilés, la mode peut sublimer une fille qui fait du 34 comme du 42.
Était-ce là son objectif? Oui.
Était-ce là son "combat"? Oui. Prouver qu'on peut être mannequin en n'étant pas dans la norme imposée. Qu'on peut être belle sans être maigre.
Ça ne veut pas dire que tout est parfait, loin de là.
Je ne doute pas que les photos de Crystal sont régulièrement retouchées, un petit bourrelet disparaissant facilement. Sans parler des jeux de lumières, des positions du corps, etc.
Son livre a évidemment joué un rôle essentiel dans sa carrière, mais là encore, et j'insiste, je ne l'ai pas lu comme un plaidoyer pour les "gros", mais comme une dénonciation d'un système qui considère la majorité de la population comme insignifiante en termes de beauté, ou carrément laide.
Lui reprocher de maigrir, c'est donc mettre en doute son honnêteté, sa bonne foi et insinuer qu'elle renie son parcours. Ce que je trouve assez irrespectueux une fois qu'on a lu son livre. Car très peu de gens auraient eu le courage de s'accrocher à son rêve et de devenir un mannequin grande taille, ce qui équivaut à être considérer comme un cachalot et se prendre des remarques vicieuses de la part des stylistes.
Enfin, attaquer Crystal en l'accusant de ne pas être un mannequin grande taille, c'est taper sur un bouc-émissaire. Ce n'est pas elle qui se classe dans cette catégorie, c'est l'industrie dont elle fait partie. C'est là qu'est le vrai malaise, et que se situe le vrai combat.
Car aujourd'hui, avoir un mannequin qui fait du 40 ou du 42, c'est un signe de diversité dans la mode. Tout comme avoir un mannequin noir ou asiatique. Ou un mannequin qui a plus de 30 ans.
Et ça, c'est vraiment grave.
(Bon, ok c'est un long. Mais j'ai du mal à faire court quand j'argumente >__>)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Catchtheblacktiger 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte