Magazine Internet

Jules Verne

Publié le 08 février 2011 par Fred Camino @elc95
Jules Verne
Google nous a mis un chouette doodle aujourd'hui pour le 183ème anniversaire de la naissance de Jules Verne.
C'est rigolo, on peut jouer avec la petite manette, et de mémoire il me semble que c'est la première fois qu'un doodle interactif se trouve sur la page d'accueil.
En tout cas, sympa le truc.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Notre petite compagne (Jules Laforgue)

    Notre petite compagne (Jules Laforgue)

    Notre petite compagne Si mon Air vous dit quelque chose, Vous auriez tort de vous gêner; Je ne la fais pas à la pose; Je suis la Femme, on me connaît. Bandeaux... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Le bistrot de Jules…

    La maison accoudée à la colline surplombe un creux de verdure parsemé de fermes et de hameaux isolés. Un parapet de pierres grises prolonge l'un de ses murs,... Lire la suite

    Par  Ivanoff
    NOUVELLES
  • Sanglot perdu (Jules Laforgue)

    Sanglot perdu (Jules Laforgue)

    Sanglot perdu Les étoiles d’or rêvaient éternelles; Seul, sous leurs regards, songeant, loin de tous, Devant leur douceur tombant à genoux, Moi je sanglotais... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Spleen (Jules Laforgue)

    Spleen (Jules Laforgue)

    Spleen Tout m’ennuie aujourd’hui. J’écarte mon rideau. En haut ciel gris rayé d’une éternelle pluie, En bas la rue où dans une brume de suie Des ombres vont,... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Méditation grisâtre (Jules Laforgue)

    Méditation grisâtre (Jules Laforgue)

    Méditation grisâtre Sous le ciel pluvieux noyé de brumes sales, Devant l’Océan blême, assis sur un îlot, Seul, loin de tout, je songe, au clapotis du flot,... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Excuse mélancolique (Jules Laforgue)

    Excuse mélancolique (Jules Laforgue)

    Excuse mélancolique Je ne vous aime pas, non, je n’aime personne, L’Art, le Spleen, la Douleur sont mes seules amours; Puis, mon cœur est trop vieux pour fleuri... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Résignation (Jules Laforgue)

    Résignation (Jules Laforgue)

    Résignation Parasite insensé d’une obscure planète, Dans l’infini tonnant d’éternelles clameurs, Sur un point inconnu j’apparais et je meurs, Et je veux... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE

A propos de l’auteur


Fred Camino 589 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine