Magazine Sport

Les recettes du Super Bowl : dattes au bacon

Publié le 24 janvier 2008 par Nicolas Thibault
Le Super Bowl n'est pas seulement un happening de football et de shows de mi-temps intolérables avec des has-beens recyclés qui chantent commes de crécelles, c'est aussi le rendez-vous culinaire annuel pour ceux qui aiment innover dans l'art de cuisiner la crap la plus délicieuse et mauvaise pour la santé possible. BIPV vous proposera donc d'ici le grand match une panoplie de recettes originales toutes aussi efficaces les unes que les autres pour se boucher rapidement les artères et chier des torrents de beurre d'arachides barbecue pas torchable pendant les six jours suivants. Vos collègues de bureau n'auront jamais eu autant de plaisir à imiter votre démarche de cowboy-à-la-cenne-en-feu.
Première recette et non la moindre : les classiques dattes au bacon. Les sceptiques ont tous été confondus au fil des ans. Il est biochimiquement impossible de ne pas raffoler des ces pseudo-tapas que les restos espagnols vantent et vendent à fort prix mais qui a en fait été découvert par ma maman dans un vulgaire magazine de recettes américaines dans les années 70. Ce délice est depuis demeuré un classique de Noël mais est aussi devenu un classique du Super Bowl lors de l'épidémie de weed des années 90 quand les Cowboys gagnaient tout le temps et que tout le monde se crissait du match.
La préparation est plutôt complexe mais avec un peu de patience et de dextérité, on y arrive.
Ingrédients : vous avez besoin d'une quelconque boîte de dattes arabes dénoyautées, d'un paquet de bacon pis des cure-dents. Je tiens à préciser ici que le bacon ordinaire vendu à la 'picerie fait la meilleure version de cette recette. Le "moins salé" ou le "fumé à l'érable" n'auront pas la torque chloro-sodique nécessaire pour tenir tête au riche sucré de la datte. La plupart des bacons de boucherie ne feront pas l'affaire non plus, vous avez besoin du plus salé possible ici.
Préparation : Choppez le paquet de bacon non ouvert en deux avec un big-ass couteau, c'est plus simple que de couper les tranches en deux une à la fois. Enroulez une demi-tranche de bacon autour de la datte et plantez un cure-dents dedans. (Vous pouvez quand même garder quelques tranches de bacon complètes pour faire des dattes extra-bacon que vous vous réserverez vu que vous êtes le chef. La demi-tranche est correcte et coûte moins cher en bacon mais la tranche complète contient le gras/salé optimal pour répondre à la datte.)
Remplissez une tôle de ces magnifiques petites bouchées, préchauffez le four à 350° et faites cuire pendant environ 10-15 minutes. Tournez de bord pis refaites cuire un p'tit 10 minutes. Le temps de cuisson est approximatif parce que ça dépend toujours de si vous aimez votre bacon saignant ou bien cuit. Gardez tout simplement un oeil sur la cuisson pis retirez-les du four quand le bacon est à votre goût. La datte n'a pas vraiment besoin d'un degré de cuisson précis. Laissez refroidir un peu avant de vous gaver parce que la datte est chaude en osti en sortant du four.
Variantes : la recette précédente est celle de base et, à mon avis, la meilleure. Il y a par contre plusieurs variantes. Certains aiment farcir la datte avant de l'entourer de bacon, que ce soit avec un morceau de chorizo, une amande salée ou un bout de fromage bleu. As you wish, laissez aller votre imagination mais farcissez avec du salé parce que si vous mettez un sucre à crème au milieu d'une datte, il va vous falloir trois tranches de bacon autour de chaque datte pour que ce soit bien balancé.
Accord alcoolisé : il n'y a évidemment pas grand vin pour s'accorder avec une telle explosion de saveur et de toute façon, le Super Bowl, c'est pas fait pour boire un petit blanc de fif les pattes croisées. Allez-y plutôt avec une bière riche et un peu sucrée style Fin du Monde. Si vous êtes une fille, prenez plusieurs Fin du Monde afin que vos chums de gars puissent vous faire faire plus facilement des choses dégradantes si le match est plate.
Bon appétit!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazine