Magazine Autres sports

Les miettes du jeudi : rififi à Miami, Rivers sous le bistouri et plus

Publié le 24 janvier 2008 par Nicolas Thibault
C’est pas mal calme dans le monde du football ces jours-ci mais voici quelques items dignes de mention en ce jeudi de «bye week».

Y s’en passe-tu des affaires avec les Dolphins: Il n’y a pas si longtemps, votre humble serviteur a écrit un petit article ayant pour titre Le pantin de Bill Parcells: Jeff Ireland. Il semble que cette fois-là j’ai visé dans le mille car l’ami Ireland a subtilement avoué dans une entrevue au USA Today qu’il n’avait pas vraiment le dernier mot sur les décisions footballesques. Le problème dans tout ça c’est que pour passer des Cowboys aux Dolphins, il doit occuper un poste supérieur à son emploi précédent, ce qui passe généralement pas l’octroi du «contrôle total sur les décisions football». Il y a donc une possibilité de passage de sapin ici et les Cowboys pourraient exiger réparation sous forme de choix au repêchage. En plus que Bill Parcells a vidé les Cowboys de presque tous leurs assistants instructeurs… Jerry Jones doit quand même l’avoir sur le cœur un peu. À suire.
Encore du trouble pour les Dauphins: Bien connu pour son manque de connaissances géographiques et son ignorance totale du hockey, Channing Crowder fait encore les manchettes. Le LB intello a quitté la scène d’un accident après avoir décalissé son truck. En voilà un qui sait faire parler de lui en bien. Il est passible de 60 jours de prison, il pourrait en profiter pour faire de la lecture.
Phillip Rivers se fait opérer: Après avoir joué le match de finale de l’AFC sans ligament croisé antérieur (demandez-nous pas comment ca marche), le tonitruant QB des Chargers s’est fait arranger cette partie du corps plus tôt cette semaine. Il devra se réhabiliter pendant six mois, ce qui nous amène drette au début du camp. On lui souhaite prompt rétablissement et on imagine qu’il sera prêt à crier comme un mongol en juillet.
Les Lions se débarrasseraient de Shaun Rogers: On imagine que la clownesque direction du Detroit en a marre du corpulent DT et de son jeu inconstant. Il s’agit cependant s’un beau talent avec trois ans à faire à son contrat et il pourrait sûrement fleurir avec une équipe aux horizons plus ensoleillés (wow, poétique…). Les Lions tenteront de l’échanger et me semble que je donnerais un 4e choix pour ce lardon.
Signe des temps: L’Astrodome, ancien domicile des Oilers et de Astros et 9e merveille du monde, deviendra sous peu un hôtel. On se souviendra que ce stade était jadis THE shit et maintenant il sera recyclé. Ca donne de la crédibilité aux ceuses qui veulent transformer le Stade Olympique en centre d’achats…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazines