Magazine

Rien à déclarer

Publié le 13 février 2011 par Alexandre Tizel

Après bienvenu chez les Ch'tis, vous n'êtes pas les bienvenus en Belgique

Rien à Déclarer

On ne parle plus beaucoup de la Belgique. Mise sous le feu des projecteurs depuis qu'elle se cherche un gouvernement, le royaume de Belgique ne laisse personne indifférent. Parler des belges à un français, et vous verrez immédiatement un petit sourire se dessiner sur le visage de votre interlocuteur. Car les belges, on les aimes pour leur chocolat, leurs frites, mais aussi et surtout pour les blagues potaches qu'on ne se lasse pas de raconter sur leur sujet. Les Belges, on les aimes et on les taquines.

Aussi, quand un film - une comédie qui plus est - parle des relations franco-belges en Europe, c'est un carton assuré au box office. Surtout si le réalisateur nous a déjà livré un premier film sur le nord de la France qui a fait un véritable carton : Bienvenu chez les Ch'tis. Ce dernier est passé non loin du record d'entrées de Titanic (20 479 826 pour Bienvenu chez les Ch'tis, 20 758 887 pour le Titanic de James Cameron.

Mais revenons à nos cousins les Belges : "Rien a déclarer" nous ramène en 1993, au moment de la disparition des postes frontières européens des pays qui appartiennent à l'espace de Schengen. Un douanier belge, francophobe, met beaucoup de zèle à empêcher l'invasion de son pays par les Camemberts. Pour calmer ses ardeurs, sa hiérarchie décide de le mettre en équipe avec un douanier français dans le cadre d'une brigade volante internationale. S'ensuit une pluie de situations plus ou moins drôles et cocasses.

Autant le dire de suite, le film a été très mal accueilli par la critique. Pourtant, la salle était archi-pleine. Si vous cherchez un film intello, passez votre chemin. C'est un film populaire, comparable au ch'tis. Le film n'est peut être pas au niveau des Ch'tis, mais cela reste un bon film comique, qui n'est pas sans me rappeler les grandes heures des "Gendarmes de Saint Tropez". Des comédies sans autre prétention que de faire rire. Des comédies simples, sans vulgarité, familiales, populaires. Un film a voir si vous souhaitez passer un bon moment.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alexandre Tizel 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte