Magazine Environnement

Stan Laurel Oliver Ardy Honneur à deux grands du rire

Publié le 14 février 2011 par Josepha @josepha45

 


Que des beaux moments leurs doit-on à ces deux comiques. Au fil des films, les rôles des deux personnages s'imposent. Hardy, de par sa corpulence, sera le chef de l'association, le Maître, l'incarnation du Père et dirigeant toujours les opérations. Il sera aussi l'éternelle victime des maladresses de son co-équipier. Laurel, qui apparaissait comme un être dominateur, conquérant, séducteur et irrésistible dans les films sans Hardy, va acquérir une place de grand enfant, de naïf ébahi, de curieux et de chétif.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Josepha 492 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog