Magazine Assurances

Et si l’on demandait au Japon de publier les résultats de ses recherches sur les baleines

Publié le 25 janvier 2008 par Aurélia Denoual

Pour répondre aux protestations émanant de plusieurs États en particulier de l’Australie et d’associations écologistes, l’actuel Premier ministre japonais, Yasuo Fukuda, a soutenu que la campagne de pèche à la baleine menée par son pays a un but scientifique.


Or, une fois de plus le Japon a dépêché une flottille de navires spécialement équipés pour une campagne de pêche dans l’Antarctique, pour tuer un millier de cétacés, sans tenir compte des quotas de chasse à vocation scientifique, alors que la chasse commerciale demeure interdite par la Commission baleinière internationale.


Bien que le Premier ministre japonais tente d’expliquer que son pays est engagé dans cette activité de pêche à la baleine pour des raisons scientifiques, personne ne peut être dupe de sa finalité alimentaire et du fait que le Japon fait fi, délibérément, du droit international.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte