Magazine

Algérie : Nordine Aït-Hamouda répond à Louisa Hanoune

Publié le 17 février 2011 par Medzaher

Par N. Aït-Hamouda


Algérie : Nordine Aït-Hamouda répond à  Louisa Hanoune
 
Depuis votre promotion publique quand vous aviez accompagné la répression de 2001 en Kabylie, ceux qui ne savaient pas que vous étiez recrutée par les services du ministère de l’Intérieur au temps d’El Hadi Khediri ont pu être surpris par votre enthousiasme débordant pour Bouteflika. En réalité, vos compromissions successives conjuguées à la haine viscérale que vous avez pour tout ce qui vient de la Kabylie, chose que vous partagez si bien, entre autres, avec Yazid Zerhouni, ont sonné le moment de votre activation ouverte.

A l’ouverture du vent de liberté qui souffle sur la rive sud de la Méditerranée, paniquée plus que vos mentors lors des premières émeutes de janvier dernier, vous aviez d’abord joué votre personnage de «pompette » en récitant la chanson réduisant l’injustice et la misère des populations, en particulier de sa jeunesse, à la cherté de l’huile et du sucre. Maintenant que la répression est dans la rue, c’est à vous qu’on endosse le rôle de porte-parole du ministère de l’Intérieur pour, non seulement proclamer «l’échec» des manifestations mais délivrer un satisfecit et un encouragement aux troupes commandées par Ould Kablia. Encore une fois, vous ne pouvez pas rater l’occasion de désigner, dans le sillage du pouvoir, le RCD comme unique appelant à la marche du 12 février, méprisant les organisations sociales et les associations qui ont rejoint la Coordination. Le problème n’est pas que vous vous attaquez à un parti parce qu’il revendique le droit d’expression et de manifestation dès lors que vous avez choisi le rôle de courtisane du chef de l’Etat. Mais pour décerner des labels politiques, il vous faut sortir des orgies dans lesquelles vous avez plongé votre parti. Pour le moment, vous comme vos complices n’êtes ni de droite ni de gauche. Vous êtes occupés à célébrer vos acquis avec la direction d’un syndicat dominée par des prébendiers maffieux et dont l’unique rôle est d’étouffer la voix des travailleurs par le chantage et la corruption. Si vous aviez été effectivement trotskyste à 20 ans, il est alors bien vrai que le trotskisme mène à tout. Ce vagabondage est encore plus visible lorsqu’on suit vos positions quand vous êtes à Paris entre les murs de l’Internationale. En effet, vos mentors algériens savent que vous êtes une salariée de la 4e internationale. Ce qu’ils ne savent pas peut-être est qu’en tant que telle, vous défendez avec force et zèle la marocanité du Sahara. Je vous cite «…Ce plan d’autonomie du Sahara vise à l’éclatement de la nation marocaine,… l’armée espagnole a envahi le Sahara marocain en 1882 et le peuple marocain a lutté dans l’unité – dans le rif et au sud – pour l’indépendance de toute la nation marocaine»(1). Ce qui pose problème, vous le comprendrez, n’est pas votre accord avec la position de votre organisation originelle sur le Sahara occidental comme «partie intégrante de la nation marocaine» mais votre double langage en fonction de vos intérêts immédiats. Cette transhumance est pour vous une règle. Vous dépouillez vos députés en détournant une partie de leur salaire pour financer la construction d’une villa à Hydra en leur faisant croire que vous bâtissez un nouveau siège pour le PT. Il a fallu l’intervention du bureau de l’APN pour arrêter ces extorsions. Non contente de voter toutes les lois de finances qui programment les licenciements des travailleurs et l’enrichissement des clientèles du régime, vous avez mené campagne pour le viol de la Constitution qui impose la présidence à vie de Bouteflika ; c’est-à-dire la pérennisation de la politique actuelle. En 2008, vous avez accompagné le président de l’Assemblée pour son voyage en Afrique du Sud. Lors de l’escale du Caire, vous vous rendez compte que vous devez continuer le reste du voyage en classe économique. Scandale ! Vous refusez de poursuivre le voyage avec les «gueux», préférant une prise en charge par l’ambassade d’Algérie au Caire pour un séjour de 4 jours. Ce n’est pas tout, vous avez exigé que l’APN sanctionne l’un de ses employés qui a fait votre réservation en classe économique et vous avez obtenu son licenciement. Et vive la classe ouvrière !! Enfin, dans le registre de l’apparence trotskiste, vous êtes en passe d’être l’étalon de l’opportunisme. L’aveuglement de la 4e Internationale, en faisant sien l’adage qui dit que l’ennemi de mon ennemi est mon ami, vous a menée à soutenir Saddam Hussein dans la répression et le déni de droit qu’il a fait au peuple irakien du fait qu’il serait contre l’impérialisme américain alors qu’il en était le pion avancé de la guerre contre l’Iran. Le conglomérat d’organisations, allant des ultras nationalistes aux antimondialistes, que Saddam finançait et qui se réunissait régulièrement à Baghdad, a toujours eu un invité de marque, en la personne de Jean-Marie le Pen. C’est ainsi que lorsque le tortionnaire des militants nationalistes algériens préparait sa fille Marine à prendre la main de la mouvance raciste qu’il dirigeait toujours en France, vous l’aviez rencontrée en prenant part toutes les deux à une réunion présidée par Saddam en personne. Entre gens de bonne compagnie, on sait se retrouver. Vous avez tenu une réunion avec Bouteflika, à la présidence, il y a cinq jours. Sachant que vous accomplissez ses missions sans état d’âme, nous attendons de découvrir la nouvelle feuille de route qui vous a été confiée. Pour l’instant, contentons-nous de révélations partielles de votre pedigree. Vous devez, tout de même, savoir que les prochaines élections ne seront organisées ni par Zerhouni ni par Ould Kablia. La machine à distribuer les sièges est aujourd’hui en panne. Votre fin de mission est programmée. L’audit nationale qui arrivera avec la phase de transition nous permettra de découvrir, j’en suis sûr, d’autres facettes de votre inépuisable personnage.
N. A.-H.
* Député du RCD. Vice-président de l’APN
1 Le Maghreb : où mène le protectorat américain ? La vérité, revue théorique de la IVe Internationale ; n°30 nouvelle série (n°636) – Mai 2002 ; pages 14 et 15
PS : A partir d’aujourd’hui, nous répondrons à chaque mensonge par deux vérités. Chiche !Source: le Soir


Retour à La Une de Logo Paperblog
Par Louhab Dait
posté le 05 octobre à 10:18

merci nourdin pour cette réponse juste et conquérante

Par Thadarthe Thimizar
posté le 03 octobre à 19:39

Heureusement ya toujours des homme libre et courageux Louisa Hanouna le pion du pouvoir mafieu de toute façon moi de ma part javai le pressentiment que c'est une bêtise humaine et j'ai jamais cru ce qu'elle a dit d'ailleurs elle a mis des racine sur le siège du présidente du partie petit dictateur oui dictateur c masculin mai dite moi elle est elle une femenine ✌️

Par Zetchi Abdelhafid
posté le 03 octobre à 06:05

Une analyse en reponse qu'on ignorait nous les porteurs du flombeau apres vous fils du colonel Amirouche martyre de la vraie cause nationale.....alors tel pere tel fils .....je vous salut pour cette mise en garde a l'encontre de cette louisa en argent et non en or massif qui decore le collier en velour noir ou rouge......

Par Moubarek Makhloufi
posté le 30 septembre à 04:54

Merci de remettre cet ignoble personne ala place qu'elle mérite:poubelle de l'histoire

Par Boubekeur Abdellaoui
posté le 29 septembre à 16:14

Une femme qui devra rendre des comptes devant le peuple algérien, l'avenir découvrira beaucoup de choses en cette dame qui s'est bien servie par ce pouvoir corrompu, a prouvé son irrespectabilité et son ingratitude envers l'ensemble des travailleurs algériens et le peuple aussi.

Par Ile Déserte
posté le 29 septembre à 08:03

Le plus grand service qu'on puisse lui rendre c'est de parler d'elle ! Quelle jure qu'elle n'a pas reçu un gros chèque Nedjma !!! Vilaine personne !

Par Djamel Osmani
posté le 28 septembre à 20:19

A toi Ouiza Tu es libre de penser que tu es conne Mais tu es conne de penser que tu es libre. (Auteur inconnu. Mur de Berlin) A Nagh A Ouiza Calme Toi j’ai lu pas mal de commentaires d’hommes et de femmes hostiles au sujet de la sottise, de la radicalité de Louiza Hanoun , experte du spectacle solo. Vous voyez le genre! Des propos qui ne font qu’étayer la thèse selon laquelle les hommes politiques qui expriment des opinions dissidentes publiquement sont systématiquement disqualifiées sur la base de leur manque d’intelligence, de leurs motivations secrètes, Cette haine, c’est quelque chose quand même. Elle me surprend toujours Cependant, je n’ai pas à aller bien loin pour savoir qu’elle existe. Aujourd’hui encore, la pathétique histoire de Louisa Hanoun illustre mieux que n’importe quelle démonstration logique ce qu’est le plaventrisme toxique. Je ne m’attarderai pas trop sur le personnage, d’autres l’ont fait. eIle est par terre,. En voilà un autre qui aura été incapable de reconnaître sa violence, de voir ses démons, ses carences. Une des plus graves caractéristiques de Louisa Hanoun la toxique est qu’elle est remplis de rage, de colère, de frustrations, C’est triste car elle peut facilement créer d’immenses voire d’irréparables dommages collatéraux. Il serait à souhaiter que l’exigence de pédagogie change de camp. Que les nombreux hommes décents, corrects se conscientisent et dénoncent aussi. Ce qui me frappe toujours, c’est à quel point les individus qui ne partagent ni les comportements, ni les transgressions des Ouiza Hanoun et autres abuseurs sont peu nombreux à se manifester pour les blâmer. Sauf quand ils sont par terre, ce qui est facile. Mais que ce genre de types trouve toujours non seulement des suiveurs mais aussi des défenseurs. Et, d’autres individus encore, qui leur donnent une tribune publique comme si de rien n’était. Comme si leur violence verbale était déconnectée du reste de leur personnalité. J’ai aussi pu constater à quel point vous êtes étrangement tolérants envers Ouiza Hanoun bien que vous savez qu’elle est violente. Vous préférez faire abstraction de cette réalité…Pourquoi donc ? le peuple est témoins On entend souvent dire au sujet des islamistes qu’ils devraient être blâmés et dénoncés d’abord par les bons musulmans. Je dirais la même chose des abuseurs et des violents. Il me semble impératif qu’ils soient remis à l’ordre. la situation changera vraiment quand une masse critique d’hommes de bonne volonté se chargera de la pédagogie. Ouiza je te recommande d’écouter la chanson de Takfarinass AHya Ouiza La ronéo qui a été utilisée pour déclencher le 1 novembre 1954 contre le colonialisme apartheid français, doit elle se remettre en branle pour annoncer au monde le début DE,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, Ouiza : Le mois de l'année où le politicien dit le moins de conneries, c'est le mois de février, parce qu'il n'y a que vingt-huit jours. (COLUCHE)

Par Omar Rabia Kaci
posté le 28 septembre à 19:53

un vrai homme democrate, libre des ses opinions, affilié a aucun bureau noir,, Il suit la voie de son valeureux pere que des traitres de la 25 éme heure ont osé l'innommable d'emprisonner son corps dans les geoles de tagarin

Par Deg Ilel Amlalad
posté le 28 septembre à 19:51

Bien dis Nordine .quant a elle et ce syndrome d'antiKabyle dont elle est atteinte qu'elle se procure la brosse métallique que manipulait jadis bouteflika sur boumedienne

Par Nek Amazigh
posté le 28 septembre à 15:41

cette triste et lugubre femme ne mérite aucune considération,encore moins un droit de réponsen Education est sevrée dans la haine du KABYLE.une seule réponse pour cet te vieille et moche individu:LE SILENCE

A propos de l’auteur


Medzaher 554 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte