Magazine Asie

Au bord de la route

Par Antoinehl

Il est huit heures et demi du matin.
Je suis sur ma moto, engoncé dans ma veste dont les renforts me protègeront en cas de rencontre inopinée.
J’ai mes gants, mon casque, mes lunettes, et j’attends au feu.
Entre deux voitures bringuebalantes crachant une musique semblant sortir d’un gramophone, je cuis doucement au soleil du matin bangalori.
Lui est assis sur le trottoir défoncé.
Une longue barbe blanche descend d’une figure anguleuse dont les rides cachent presque entièrement les yeux.
Ses cheveux (mais en a-t-il?) sont recouverts par un turban gris enroulé qui lui donne un air de souverain déchu.
Ses jambes sont maigres… mon dieu qu’elles sont maigres. Celle de gauche est vivante mais l’autre, de même couleur et de même proportions est en plastique, jusqu’au genou. Elles sont repliées, et paraissent a elles seule fournir l’équilibre nécessaire au reste de ce corps décharné.
De chaque cote sont posées les deux cannes vieillissantes qui lui servent a marcher, quand il marche.
Et dans ce tableau misérable, en son centre, est une lumière.
L’homme renverse dans sa bouche, le contenu d’un petit sac en plastique transparent. Ce doit être des légumes dans leur bouillon.
Les gorgées sont mesurées, précises et régulières.
Il mâche beaucoup, mais lentement, la figure tournée vers le soleil matinal. Entre deux lampées, il respire, et nous regarde tous en silence.
Le geste lui rend son humanité, le plaisir qu’il semble prendre lui redonne vie.
Le feu est passe au vert et une avalanche de klaxons, aussi inutile que désagréable, remet en marche la file des véhicules.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • C'est lui

    C'est

    Je sais pas moi... je fais attention à lui, à moi, à nous... J'y pense matin, midi et soir... Il ne se passe pas un jour sans que je me dise que cette... Lire la suite

    Par  Virginieb
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Lui

    Qui d'autre pourrait dessiner sur mon visage ce grand sourire !! Après tant d'années on s'est retrouvéQuelques mots, quelques phrases échangées et c'est comme... Lire la suite

    Par  Lilia2
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Si j’étais… une blogueuse mode

    j’étais… blogueuse mode

    Voici un petit exercice amusant, surtout après avoir fait la connaissance de plusieurs blogueuses mode il y a peu à La Rochelle. Lire la suite

    Par  Lalex
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • La route

    Au Brésil, c'est un peu n'importe quoi sur la route entre le dos d'âne pas signalé, le trou au beau milieu de la chaussée, les tarés qui doublent n'importe... Lire la suite

    Par  Gilles Poirier
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • La route… ou l’espoir inversé

    route… l’espoir inversé

    C'est un récit de cendre et de poussière, de pluie et de froid. Un récit ? Une fiction, plutôt, car de cette histoire nulle ne voudrait. Que s'est-il passé avan... Lire la suite

    Par  Stella
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • J’ ai testé un atelier pour enfant aux 400 coups

    testé atelier pour enfant coups

    Samedi dernier grâce à Delfée, j’ai eu l’occasion d’enfin découvrir les 400 coups pour un atelier organisé par Pressade.Le concept est trop top de chez top. Tu... Lire la suite

    Par  Madameparle
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Si j’étais… une blogueuse beauté

    j’étais… blogueuse beauté

    Plus qu’un vrai « si j’étais » à la manière dont j’avais écris mon précédent billet, cette fois-ci c’est plutôt un clin d’œil à un article paru dans le... Lire la suite

    Par  Lalex
    JOURNAL INTIME, TALENTS

A propos de l’auteur


Antoinehl 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog