Magazine Beauté

Enfin sous la barre de 1 heure !

Publié le 22 février 2011 par Tellequelle
Même si je n’ai plus 30 ans depuis longtemps, même si j’ai ce qu’il faut en plus de la peau sur les os : je peux courir un 10 km en moins d’1 heure et y prendre du plaisir !
Il m’aura fallu 6 ans pour y arriver : je suis très heureuse !
Je viens de courir le 10 km de Cannes (06) dans des conditions de grande première :
• D'abord je suis partie avec une petite ceinture pour m'affranchir des ravitos. (Je vois encore les copains en rire !) Marre des bousculades, des ralentissements, des verres trop pleins (un grand coup de chapeau au passage à la foule de bénévoles qui se décarcasse avec le sourire pour notre plaisir) et de la soif, parfois, avant ou après le ravito...Il faut dire que j'ai toujours en tête de refaire le semi de Nice en avril prochain, où là, j'avais vraiment beaucoup souffert (c'est vrai, pas que de la soif !).
• Ensuite j'ai testé une recette maison de boisson énergétique. Sur 10 pas besoin, mais toujours en vue du semi. Très bien la boisson ! Isotonique comme il faut, pas trop sucré, bon gout. Pas d'appel d'eau dans les intestins ni de coup de pompe : ouf ! OK pour partir avec sur le semi ! D'ailleurs voici la recette inspirée de beaucoup de lectures (pour un litre, plus simple) : 500 ml de pur jus d'orange (mais la fois prochaine je presserai moi-même les oranges, je pense que ça reste encore meilleur au goût), 500 ml d'eau du robinet, (ça fait déjà 25 g de sucre pour le litre, plutôt fructose), 25g de miel du pays pour arriver à faire nos 50 g de sucre par litre (c'est à dire comme le G5%, Glucose iso à l'hôpital). J'ai mis du miel de lavande d'un producteur de Gréolières mais il vaut mieux préférer du miel d'acacia plus liquide, donc plus facile à mélanger, quoique je n'ai pas eu trop de mal, et surtout avec une proportion de fructose plus importante / au glucose) + 1 pincée de sel (le NaCl iso est à 1,5 g/l) et une pincée de bicarbonate de soude pour neutraliser les ions H+ de la fabrication d'acide lactique (bon peut-être pas sur 10...). A la lecture c'est pas tentant mais au goût c'est top : on ne sent ni le sel, ni le NaHCO3, ni le miel : c'est du jus d'orange doux, pas acide, pas trop sucré.
• Autre grande première, le fait de boire quelques gorgées tous les quart d’heures, en plus des temps de passage au km, ça m’a vraiment fait paraître la course moins longue. Souvent je n’en voyais plus la fin, je râle toute seule : une calamité !
• Et puis surtout, j’ai forcé depuis le début, continuellement, sans rien lâcher, jamais, sans râler, sans me démotiver (je suis très très forte pour ça…mais peut-être devrais-je dire j’étais ? Une nouvelle ère de course à pied s’ouvre je l’espère, à l’approche de la cinquantaine ? !!!!)
• Et voilà : 59’49’’ !
Bref, avant dimanche j’hésitais encore beaucoup, mais la décision est prise : je refais le semi de Nice en avril. Reprise des entraînements demain selon le plan de notre ami Noël : grand marathonien devant l’éternel. Lui est tombé à 1h29’ sur le semi qui partait avec nous…Chapeau l’ami !
 Enfin sous la barre de 1 heure !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tellequelle 151 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog