Magazine Médias

Scans of French mag' "Série FAN - Kristen Stewart "

Publié le 22 février 2011 par Ks_network @KS_Network


 

Kristen Stewart
De Bella à Mallory
En marge de l'aventure Twilight, Kristen Stewart enchaîne les rôles forts que ce soit dans The Runaways ou dernièrement dans Bienvenue chez les Riley. A l'opposé de la douce Bella, son personnage Mallory est celui d'une jeune prostituée qu'elle campe face au très impressionnant James Gandolfini (Les Soprano).
A l'age de 12, vous vous faisiez déjà remarquer dans Panic Room. Aujourd'hui, depuis l'effervescence Twilight vous enchaînez les rôles et on a l'impression que vous cherchez à casser votre image...
Ce n'est pas tellement que je cherche à casser mon image, mais plus que, moi non plus,je ne suis pas Bella Swan ! En 2004, dans Speak, je jouais le rôle d'une adolescente blessée qui avait été violée, en 2007, j'avais joué dans Into The Wild, vous voyez bien que j'ai toujours joué des rôles assez différents, le fait que Twilight soit une saga et qu'il y ait au total cinq films donne l'impression que je ne fais que ça, mais c'est complètement faux ! Attention j'adore jouer Bella, c'est juste que je sais aussi jouer plein d'autres registres ! (sourire). Il vous suffit d'aller voir Bienvenue chez les Riley pour vous faire une idée. Je joue une jeune prostituée qui rencontre James Gandolfini, un homme bouleversé par la mort de sa fille qui lui propose de venir habiter chez elle contre de l'argent juste parce qu'elle lui rappelle son enfant disparue.
Comment s'est passé le travail avec James Gandolfini?
C'était vraiment très riche de travailler avec un acteur de sa stature. C'est un film très émouvant, James s'est évidemment très bien occupé de moi pendant le tournage, il faisait en sorte que tout soit plus facile. Nous n'avons pas eu de mal à rentrer dans nos personnages, c'était très fluide ! J'ai beaucoup de chance en ce moment d'enchaîner les rencontres et les aventures cinématographiques intenses. Je crois que je n'ai jamais été aussi heureuse! J'ai conscience que ce qui se passe est particulièrement exceptionnel. Ça peut très bien ne pas durer alors j'en profite à fond!
Qu'est-ce qui a été le plus difficile pour vous sur le tournage?
Je crois que le plus difficile a été la scène de lap dance, j'ai dû prendre des leçons de pole dance pendant deux semaines pour les besoins du films mais ce n'est pas cela le plus compliqué, me retrouver face à James dans une scène de séduction aussi forte alors que nous avions des rapports père/fille pendant le tournage s'est révélé très bizarre émotionnellement, heureusement que James a su me mettre en confiance, il a eu une attitude paternelle en fait, comme son personnage. Le réalisateur Jake Scott a aussi été super, c'était un plaisir de tourner avec lui.
Source: crazystewfrance


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ks_network 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines