Magazine High tech

Touch Press : découvrir les sciences par l’édition numérique

Par Ebouquin

Touch Press : découvrir les sciences par l’édition numérique

The Elements? Est-ce que cela dit quelque chose aux possesseurs d’iPad? The Elements est la la fameuse application développée par Theodore Gray et vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires. Le co-fondateur de Wolfram Research est revenu sur ce succès lors de la session inaugurale de la conférence TOC, notamment pour mettre en avant les interactions existantes entre la technologie et l’édition, essentielles dans la réalisation de ce type de contenus.

Touch Press : découvrir les sciences par l’édition numérique

Fort de son expérience éditoriale ancienne (avec un premier livre publié en 1992) et des premiers pas très précoces dans l’univers des feu CD multimédias, le parcours de Theodore Gray montre que ces dernières années ont été riches en innovations pour l’édition, avec comme point d’orgue, l’arrivée de l’iPad. En effet, ce nouveau support permet de créer des contenus enrichis favorisant la découverte et l’apprentissage.

Touch Press : découvrir les sciences par l’édition numérique

En essayant the Elements ou le dernier Solar System, on ne peut être que persuadé du potentiel de ce nouveau type de contenu. Des images, des animations 3D ou autres vidéos HD et aux contenus interactifs, la richesse de ces deux titres est tout simplement extraordinaire. Ils vont rendre bien mornes la plupart des ouvrages scientifiques et autres manuels scolaires papiers. Et dire que ces deux applications ont été entièrement réalisées avec le programme Mathematica… On est bien loin d’un outil d’édition classique !

Touch Press : découvrir les sciences par l’édition numérique

Fort de ce succès de premier ordre (The Elements trône dans le top 100 des applications les plus achetés depuis la sortie de l’iPad), Theodore Gray a souhaité étendre son nouveau projet, en parallèle de Wolfram Research, en lançant une société, Touch Press, spécialisée dans la création de ce nouveau type de contenus. Solar System devrait être suivi d’une importante collection de titres, certains conçus entièrement par l’entreprise, tandis que d’autres seront issus de partenariats avec des éditeurs. Une future adaptation, The Waste Land de T. S. Eliot, en partenariat avec l’éditeur Faber & Faber (communiqué officiel) m’a particulièrement impressionné.

D’ailleurs, Theodore Gray a profité de son intervention pour annoncer le lancement prochain d’un nouveau format, le CDF (Computable Document Format), qui est pour lui l’incarnation de son travail depuis 20 ans, à la frontière entre édition et recherche scientifique. Destiné à la publication de contenus interactifs scientifiques, le CDF facilitera la création d’applications directement depuis Mathematica, que cela soit pour le web ou les supports mobiles. L’exemple dévoilé lors de la conférence était Calculus, un manuel de calcul intégrant plusieurs centaines de graphiques interactifs. Nul doute que ce format risque de faire des émules. Mais s’intégrera-t-il facilement dans la chaîne éditoriale des éditeurs scientifiques? L’avenir nous le dira, mais l’utilisation d’un tel outil pourra faire naître une nouvelle génération de manuels enrichis par le numérique.

Vous pouvez aussi regarder dans sa totalité la conférence de Theodore Gray lors du TOC2011, ci-dessous.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ebouquin 10420 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines