Magazine Politique

Zmiter Dachkevitch est libre

Publié le 26 janvier 2008 par Aurialie

La justice biélorusse a fait preuve d'une étonnante bonté cette semaine, en libérant, un mois et demi avant la fin de sa peine, Zmiter Dachkevitchn leader du Jeune front, mouvement d'opposition non autorisée. Cette sortie anticipée est due à une réduction de peine de 6 mois, alors que les gardiens de sa prison lui promettaient une année ou deux d'emprisonnement en plus. Quand on lui a annoncé sa libération, il a donc crû à une blague, une façon de jouer avec ses nerfs.

Le jeune opposant avait été condamné le 1er novembre 2006 à un an et demi de prison pour ses activités politiques. Un comité de défense pour sa libération avait été créé en Biélorussie pour organiser une campagne de solidarité internationale. Amnesty international l'avait même déclaré prisonnier d'opinion.

Cette libération anticipée est d'autant plus étonnante qu'il avait été condamné en novembre 2007 à une amende de 900 dollars pour avoir refusé de faire des déclarations sur un autre activiste du Jeune front, Ivan Chilo.

Il y a quelques jours, grâce aux militants de l'association tchèque le Belarus libre, l'organisation de Dachkevitch a été autorisée à s'enregistrer officiellement en République Tchèque. Elle va donc pouvoir maintenant ouvrir des filiales et agir dans tous les pays européens, y compris en Biélorussie et l'Ukraine.

La première action de Zmiter va être de préciser comment vont être comptabiliser les quatre mois de prison qu'il a fait en trop (sa peine de prison réduite à un an, il aurait du être libre en octobre). Il est certain que sa la libération est devenue possible grâce à la pression exercée sur le régime de Loukachenko, à l'intérieur du pays comme à l'international. "Loukachenko tente de faire des avances à l'Ouest, c'est pourquoi périodiquement il y a des choses étonnantes, mais pour autant on ne peut pas dire qu'en Biélorussie il y a des améliorations démocratiques. Ce qui me fait dire cela : l'affaire de droit commun contre mon compagnon Arthur Finkevitch, les nombreuses amendes et les jours d'emprisonnement des militants."

Source : Belpa.org, photo Svobodanews

Змитер Дашкевич на свободе

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurialie 79 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines