Magazine Côté Femmes

Il y a 40 ans, MAI 68

Publié le 27 janvier 2008 par Fosseene

mai 68J’ai bien ri de l’image de la jeune femme brûlant son soutif devant la Sorbonne et devenue mamie respectable. Bien sûr, ceci fait partie du cliché raconté par les soixanthuitardes trop jeunes en ce temps-là pour l’avoir réellement vécu mais qui répètent ce que les médias ont bien voulu en dire de ce temps-là.

Qu’en savez-vous si les femmes d’aujourd’hui ne veulent plus de ce cliché-là ? qui sait réellement si justement les femmes d’aujourd’hui n’en ont pas assez de devoir se montrer fortes, indépendantes, gérant sans problèmes leur vie de solitaire ?

Je ne crois pas du tout qu’elles revendiquent l’égalité comme semble vouloir le croire et le faire croire certains hommes. L’égalité de quoi d’ailleurs ? Non, elles veulent simplement le respect, la reconnaissance de leur place au sein du couple, de la famille, de la société.

Non, elles ne se satisfont pas de plaisirs fugaces et si elles “brillent” de milles feux pour des inconnus c’est parce que ceux qui sont sensés les connaître ne savent pas leur renvoyer la lumière qui les illumine.

La femme d’aujourd’hui, celle qui s’assume, se connaît, s’accepte avec tous ses défauts et ses lacunes sait aussi être la femme fragile que vous aimez protéger et accompagner.

<é>

C’est la femme solaire, la femme initiée, celle qui dispose de la force sexuelle de son destin et qui tente d’accorder ses actes avec l’idée qu’elle se fait encore de sa “liberté”.

Mais sa liberté ne peut se faire sans l’homme. Et elle seule peut inverser la dangereuse pente sur laquelle elle glisse en voulant ressembler à l’homme depuis mai 68 parce que l’homme lui a fait croire que cela était possible.

Bien sûr, elle a encore beaucoup de chemin à faire et quand elle sortira vainqueur de son combat intérieur avec elle-même et de son combat extérieur avec l’homme, quand elle y sera parvenu réellement, elle sera enfin la femme.

Alors, Monsieur, elle retrouvera ses valeurs profondes qui font sa féminité essentielle, celle que vous recherchez mais que pour l’instant vous avez trop souvent niée. Et alors seulement, l’homme s’accomplira à travers la femme et la femme à travers l’homme.

Patience, Monsieur, vous la trouverez probablement cette femme-là si vous ouvrez les yeux. Au fait, elle est peut-être déjà à vos côtés !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fosseene 117 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte