Magazine

Une famille en or au gouvernement

Publié le 27 janvier 2008 par Ellie Page

23f94d995a99204cf5fae947857a8b5a.jpg Vous vous souvenez peut-être de cette émission crétine où fallait pas trouver des bonnes réponses culturelles, mais deviner ce que la majorité des gens avaient répondu ?

"Une Famille en Or", ça s'appelait, et c'était tellement con que la peine infligée à son présentateur pour l'avoir animée, ç'a été un cancer des os. Une des morts les plus atrocément douloureuses qui soient. Peine de mort donc, non seulement, mais aussi torture.

Du coup, l'émission a été supprimée en 1999. Bref... ouf...

Bon.

Mais le problème c'est que le principe en a été repris. Au gouvernement.

1er acte : le grand petit pédant de la Rèp' annonce à grands renforts de moulinets de bras lestés de Roulex (attention oula, faut pas rester dans le coin, la roulex ça fait mal), que la pub va être supprimée sur les ondes publiques.

2ème acte : les "Français" une fois sondés se déclarent contre à plus de 50 %.

3ème acte : nouvelle reculade du susdit porteur de Roulex ? à venir sans doute.

Mais ... et si les Français avaient tort, hein ? et si c'était pas les plus nombreux qui avaient toujours raison ? et si gouverner avec pour seul objectif la satisfaction immédiate de l'électorat par la basse flatterie, c'était purement et simplement de la démagogie ?

Par exemple, en mai dernier, y'a quand même eu plus de la moitié des Français qui ont fait une belle connerie avec un bulletin, que je sache... non ?  

Bref.

Pour couronner le tout, l'émission en question a été reprogrammée en 2007, avec Dechavanne aux manettes. Coïncidence troublante, vous n'trouvez pas ?  Moi, je préfère la version des Inconnus.


Les inconnus famille en or
envoyé par juliendu48

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ellie Page 311 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte