Magazine

Euro 2008 de hand - l’or danois, l’argent croate et le bronze français…

Publié le 27 janvier 2008 par Thibault

Euro 2008 de hand - l’or danois, l’argent croate et le bronze français…Championne d’Europe en titre, la France aura finalement été privée de finale par…les Croates. Après avoir battu la Suède, l’Espagne ou encore l’Allemagne, les Bleus se voyaient peut-être déjà en finale…ils n’auront que la 3ème place.
Retour sur la fin de ces championnats d’Europe de handball.


Après un parcours sans faute, les Français savaient qu’il ne faudrait pas baisser le rythme face aux Croates. Le savoir c’est bien, le faire c’est mieux…
Dès le début de la partie, les hommes de Claude Onesta courent en effet derrière le score. Menés de deux buts à la pause, les Bleus reviennent au score qu’à la 39ème minute avant de mener à quatre minutes de la fin.

Pourquoi une défaite à l’arrivée alors ? Peut-être à  cause d’une défense croate imprenable, d’un Petar Metlicic intenable (6/8) et d’un Balic au sommet lors des dix dernières minutes mais pas seulement. Ce revers, la France en est également responsable : Karabatic à moins de 50% de réussite et qui foire deux penalties, un pivot invisible et on en passe…

Interrogé par L’Equipe, Onesta avoue : “Je suis frustré. Cela n’a pas été un match où nous avons eu la sensation d’être dominés, mais nous n’avons pas trouvé les clefs pour l’emporter. Nous savions que la Croatie pouvait nous poser des problèmes. Mais elle a surtout refusé le bras de fer qui lui était proposé et a préféré jouer au chat et à la souris.
Un beau gâchis que les Bleus nous promettaient de vite effacer en décrochant la troisième place face à l’Allemagne (battue 26-25 par le Danemark).

Un bronze sinon rien !

Et cette promesse aura été tenue ! Face à des Allemands venus en touristes (manque de motiv et plusieurs blessés : Oliver Roggisch, Florian Kehrmann, Sebastian Preiss et Markus Baur), la France s’en est donnée à cœur joie avec un succès 36-26.
Un match à sens unique où même les penalties rentraient (contrairement à toutes les autres rencontres de cet Euro). 6 buts pour Karabatic, 7 pour Narcisse et 8 pour Girault, un régal !
Auteur de 10 arrêts, Thierry Omeyer déclarait à L’Equipe : “Nous avons montré de l’envie pour aller chercher cette médaille. Entre deux équipes touchées moralement par une défaite en demi-finale, c’est celle qui montre le plus de détermination qui l’emporte. Nous sommes fiers de ce que nous avons fait, même s’il y a un sentiment de déception par rapport à la demi-finale perdue samedi.

Après cette médaille de bronze honorable, direction les JO ou plutôt les qualifications, à Bercy en mai prochain. Au menu : Espagne, Norvège et Tunisie.

Le tableau final de l’Euro 2008 :

* Demi-finales :

Allemagne - Danemark : 25-26
France - Croatie : 23-24

* Finale :

Danemark - Croatie : 24-20

* 3ème place :

Allemagne - France : 26-36

M.B


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thibault 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog