Magazine France

Fleurs de lys, fleurdelysés...

Publié le 27 janvier 2008 par Roman Bernard

Elles constituent en réalité un clin d'oeil amical aux francophones du Canada, qui, à l'exception des Acadiens (francophones des Provinces maritimes, à l'est : Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Ecosse, Île du Prince-Edouard), lesquels ont choisi le drapeau tricolore assorti d'une Maris Stella (amusant d'associer ainsi l'étandard des sans-culottes et le symbole de la Vierge Marie), ont pour emblème la fleur de lys. On la retrouve bien entendu sur le drapeau "fleurdelysé" du Québec mais également sur ceux des communautés francophones de l'Ontario, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l'Alberta, etc.
Cette fleur de lys, qui n'est pas, contrairement à une croyance malheureusement fort répandue, l'emblème de la royauté mais celui de la France sous la royauté (nuance), symbolise les racines françaises, pour les Canadiens francophones. Lors de l'instauration de l'Empire, Napoléon avait d'ailleurs hésité à rétablir la fleur de lys comme emblème de la France, mais s'était ravisé, celle-ci symbolisant trop la dynastie des Bourbons que la Révolution à laquelle il devait son trône avait abattue, et qu'il se devait, pour légitimer la sienne, de faire oublier. Il lui a préféré l'aigle impériale (oui, "aigle" est féminin en langue héraldique), ce qui a représenté, sans doute, l'une de ses rares erreurs.
Depuis, les passions révolutionnaires et contre-révolutionnaires se sont éteintes, et un illégitime et non-revendiqué héritier des Bonaparte, Charles de Gaulle, a fondé un régime politique qui concilie les avantages de la République et ceux de la monarchie.
Il me semble à présent que revenir à la fleur de lys, qui orne nos cathédrales, nos palais, nos tableaux, ne serait pas dénué de sens. On peut imaginer, esprit de synthèse oblige, qu'elle soit peinte aux trois couleurs du drapeau national. Si j'ai l'occasion, à l'avenir, de fonder une association politique, c'est en tout cas cet emblème que je choisirais.

Voûtes de la chapelle basse, Sainte-Chapelle, Paris

Roman Bernard

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roman Bernard 428 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte