Magazine France

attali,autre lapin duracel...

Publié le 28 janvier 2008 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa
Il est partout. Quand il ne fait pas de rapport pour son copain de l’Elysée, il tient chronique dans L’ Express. A la télé, il a réussi à se dégotter un quart d’heure toutes les semaines sur Public Sénat (« Conversations d’avenir », 22 h 45). Il est partout. Quand il ne fait pas de rapport pour son copain de l’Elysée, il tient chronique dans L’ Express. A la télé, il a réussi à se dégotter un quart d’heure toutes les semaines sur Public Sénat (« Conversations d’avenir », 22 h 45). C’est Jacques Attali, le type qui sait tout sur tout, capable de disserter, comme vendredi dernier, sur le sujet : « les ports sont la clef du changement. Ils annoncent la croissance et leur recul est signe de déclin ». Sans notes, sans fiches, sans une hésitation, clairement, sans jargon, il aligne les dates, les chiffres, les références historiques, pour expliquer pourquoi la France, malgré sa façade maritime unique au monde ( « 3000 kilomètres de côtes utilisables ») n’a pas de grands ports industriels. Le saviez-vous ? Le Havre est loin derrière Rotterdam, Anvers ou Singapour. Une tradition française, car les Français, contrairement à la plupart des grandes puissances, ont placé leur capitale « non pas au bord de la mer mais à Paris ». Ainsi sommes-nous « un pays de la rente plutôt qu’un pays de l’aventure, de la routine plutôt que du risque… nous avons choisi le paysan contre le marin ». CQFD. Cette façon de plancher… Cela ne vous rappelle rien ? Enarque, polytechnicien, Attali continue de passer des concours. On ne peut plus l’arrêter. C’est le lapin Duracel du Grand Oral. Eternel candidat, il lui faut un sujet pour plancher comme d’autres ont besoin de leur barrette de shit. Il est formaté. Avec les années, il a juste changé de décor. Au lieu d’un austère jury, une accorte intervieweuse. Au lieu de l’ENA, les caméras de Public Sénat. Même sur des sujets où on ne lui demande rien (les ports !), Attali continue de parler. Partout, sur tout. Vendredi prochain, ce sera sur la culture du maïs ou l’histoire des armes à feu. Comment fait-il ? La réponse, on la devine : comme pour ses bouquins, Attali n’est pas seul. Il dirige un atelier de grosses têtes qui lui rédigent ses dossiers. C’est du boulot : il faut recruter, animer, et, en bout de chaîne, avoir un bel esprit de synthèse et une faculté de claire expression. C’est comme pour certaines agrégations : le candidat arrive seul devant le jury, mais porté par le travail d’une équipe. Après tout, Léonard de Vinci, Michel-Ange ou David avaient, eux aussi, leur « atelier », dont les petites mains ne signaient jamais aucun tableau. D’où la question que tout le monde se pose : Attali est-il le Michel-Ange de la politique française ? Désolé, pas vraiment. La seule fois où il a voulu appliquer comme un grand sa vaste culture, il s’est planté. On s’en souvient : en 1990, son passage à la tête de la BERD (banque européenne de reconstruction et de développement) fut un fiasco. Y compris pour les ports français… Pour les Européens, Attali n’est pas sérieux. En tant qu’intello, il brille, en tant que professionnel, il est nul. D’ailleurs qu’ont pensé les professionnels des ports de son laïus de l’autre soir ? Attali, c’est l’histoire du pilote surdoué, formé dans les meilleures écuries, incollable sur les moteurs, l’aérodynamisme, la technique de course. Vous lui donnez le volant. Et vlan ! Au premier virage, il part dans le sable. Jacques Attali ? Grandeur et misère de l’intelligence française source: http://www.bakchich.info/article2468.html
http://torapamavoa.blogspot.com http://myspace.com/torapamavoa Non Nicolas! Le rap anti sarko !!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L’étranger

    Inoubliable Fernand Raynaud … toujours d’actualité ! “J’ai rien compris à ce qu’il a voulu dire, c’est qu’il est bête … En effet lorsque quelqu’un s’exprime et... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    SOCIÉTÉ
  • Kenya : l’incertitude

    Kenya l’incertitude

    L’incertitude prévaut sur la situation de violence post-électorale dans laquelle se retrouve le Kenya depuis les résultats du 30 décembre dernier : Des centaine... Lire la suite

    Par  Frédéric Joli
    HUMANITAIRE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • L’ancien otage

    Luis Eladio Perez, ex-prisonnier des Farc, devait partir aujourd’hui pour Paris pour présenter au président français Nicolas Sarkozy un plan de libération des... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • L’icône

    Des dizaines de milliers de Colombiens, ont manifesté vendredi pour la libération de tous les otages, au lendemain de l’arrivée d’une mission humanitaire menée... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • IMANO BtoB: outil n°1, l'étude de satisfaction

    Comme nous vous l'avons indiqué dans l'article précédent, IMANO BtoB est composé désormais de 6 études au choix qui vous aideront à optimiser votre relation... Lire la suite

    Par  François Lenglen
    ENTREPRISE, FOCUS EMPLOI, MARKETING & PUBLICITÉ
  • L’etranger

    L’ÉTRANGER - Qui aimes-tu le mieux, homme énigmatique, dis ? Ton père, ta mère, ta sœur ou ton frère? - Je n’ai ni père, ni mère, ni soeur, ni frère. - Tes... Lire la suite

    Par  Daniel Valdenaire
    LIVRES, A CLASSER
  • Les niouzes de l’Inaudible, c’est sur la Walter Proof Machine !

    Allez-y là, et abonnez-y-vous ici ! Et vous ne manquerez ainsi aucune futilité primordiale ! Infos, vidéos, ziques, liens, blagouilles, hallucineries,... Lire la suite

    Par  Walter Proof
    HUMOUR, TALENTS