Magazine Asie

Les femmes chinoises plus heureuses que les hommes?

Publié le 28 janvier 2008 par Yang Zhao

A cette question, le quotidien chinois China.org.cn répond par l’affirmatif:

En 2007, les habitants urbains de Beijing ont déclaré être relativement satisfaits de leur vie. Selon le « système des indices de la vie sociale de la municipalité de Beijing » publié, le 18 janvier, par l’Université d’Economie et de Commerce de la Capitale, l’indice général du bonheur atteindrait 72,44 en 2007. Ce « système » comprend sept catégories d’indices dont « l’indice du bonheur des habitants urbains de Beijing en 2007 » ainsi que « l’indice du sentiment de sécurité des habitants urbains de Beijing en 2007 ».

Cette étude révèle que près de 60% des habitants sondés se sont déclarés heureux ou relativement heureux tandis que seulement 2% d’entre eux se sont sentis malheureux.

Les habitants questionnés ont répondu selon un classement par niveau de bonheur dans plusieurs domaines tels que la santé physique et psychologique, les relations humaines, la vie familiale, le développement de la valeur personnelle ainsi que le revenu. L’étude révèle que les citadins de Beijing ont considèré la santé physique et psychologique comme étant leur principal facteur d’influence du bonheur en 2007. C’était déjà le cas en 2006.

Selon cette enquête, 62,6% des femmes questionnées se sont dites heureuses contre 51,9% des hommes. Le nombre des hommes se sentant malheureux est, quant-à-lui, supérieur de 6,1 points à celui des femmes.

L’indice du bonheur chez les personnes de moins de 15 ans et chez celles de plus de 60 ans a atteint 80. C’est chez les jeunes et les personnes d’âge moyen que l’on trouve l’indice le plus bas. Ce dernier est, en effet, inférieur de 10 points à celui des deux premières catégories.

Les jeunes et les personnes d’âge moyen sont les plus préoccupés par les conditions matérielles et par le développement de la valeur personnelle. Ils considèrent ainsi ces deux critères comme étant les principaux facteurs d’influence du bonheur. Les femmes, quant-à-elles, déclarent « souhaiter obtenir plus de satisfaction dans leur vie familiale».

La pression accrue dans la vie professionnelle ainsi que le bas niveau des salaires sont responsables du faible taux de l’indice du bonheur au travail. Dans l’ensemble, l’enquête révèle une satisfaction dans le domaine professionnel peu optimiste. Parmi les personnes questionnées, seulement 8,33% se sont dites satisfaites de leur travail alors que 14,4% se sont déclarées insatisfaites.

J’ai personnellement l’impression que les chinoises -  au moins les citadines - vivent actuellement très bien! Plus que les hommes je ne sais pas, mais la plupart s’épanouissent je crois. On est parfois loin des clichés sur l’image des femmes en Chine…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yang Zhao 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog