Magazine Médias

Chuck – Episodes 4.16 et 4.17

Publié le 04 mars 2011 par Speedu
Chuck – Episodes 4.16 et 4.17

Chuck versus the masquerade
Chuck versus the first bank of evil
Saison 4, Episodes 16 et 17 sur 24
Diffusions vo: NBC – 21 et 28 février 2011

Note: les deux épisodes sont reviewés à part dans ce billet. Il n’ ya donc pas de spoilers sur l’épisode 17 dans la partie sur l’épisode 16.

Chuck se retrouve à nouveau sur la piste de Volkoff et surtout de la nouvelle personne en charge de cet empire du crime.

Episode 4.16:

Casey est clairement sous exploité. Son intérêt diminuait au fil des épisodes depuis la saison 3 on va dire. Plusieurs épisodes auraient même pu se dérouler sans lui qu’on aurait rien remarqué. Les scénaristes semblent en avoir conscience et décident donc de remettre Casey un peu en avant, enfin ils préparent son retour plutôt puisqu’il est courtisé par une autre agence. Vu ses états de service, il est clair qu’il peut prétendre à autre chose qu’être une babysitter périmée parce que son bambin a grandi. Pour l’instant, pas grand chose à voir mais c’est plutôt sympa de savoir qu’il n’est pas oublié.

Du coté des Woodcomb, on a droit à une intrigue bouche-trou, celle du bébé qui empèche de dormir. Classique parmi les classiques mais qui ne prend pas trop de temps ici et Trop top et Ellie sont plutôt bons en couple explosé de fatigue. Et puis, le coup de l’allaitement pour détourner Jeff et Lester et pouvoir enregistrer la berceuce était bien vu, comme la suite avec les parents qui maudissent la musique qui passe en boucle. Je crois que certains parents ont pu s’identifier à Devon et Ellie. Et franchement, il y a pire comme comparaison que celle avec Devon. Enfin sauf si vous êtes la mère.

Il reste l’intrigue du jour qui est la découverte d’une fille cachée pour Volkoff et Chuck et Sarah en charge de sa protection. J’aime bien l’idée que l’empire Volkoff subsite et que certains essayent d’en prendre la tête. J’ai aussi bien aimé le parallèle entre la fille et Chuck qui, tout comme elle, a vu sa petite vie tranquille bouleversée par une révélation « espionnage ». Malheureusement, tout est assez prévisible dans l’intrigue et même au delà de cette intrigue. Il me parait assez évident que le parallèle n’est pas fortuit mais servira à montrer que Chuck aurait aussi pu basculer dans le mal avec une autre environnement, chose que la fille va faire avant de revenir du bon coté, je le crains. Enfin, je préfèrerais ça à la découverte qu’elle est la demi soeur de Chuck. Pitié, tout mais pas ça.

Enfin, le gros morceau reste l’amitié Chuck / Morgan, parfaitement exploitée dans cet épisode. C’est un régal de les voir se partager la maison pour la Saint Valentin (et Sarah en ange n’y est pas étrangère) et cela permet de placer logiquement les pions d’une séparation et de montrer à quel point les femmes sont des démons qui ne veulent que détruire des franches amitiés masculines. Les harpies ! Donc voilà, les femmes ont poussé Chuck et Morgan à la séparation et en plus, ne comprennent rien à la geek collectionite. Reste que cela a offert une super scène avec Sarah qui « joue » avec les figurines Star Wars. Mais j’ai eu peur à un moment que cela finisse en « fusion sexuelle ». Brrrr ….
En tout cas, la scène de « séparation » était un grand moment, bien écrit, bien joué et finalement assez émouvant. Il faut passer à autre chose maintenant. Ils ont grandi et doivent agir en tant que tel. Mais pourquoi au juste ? Bon, virer le meilleur pote de chez soi quand on va se marier, c’est normal mais on sent aussi dans la scène qu’ils doivent tourner une page, mûrir. Mais pourquoi ? Encore la faute des femmes qui ne comprennent rien aux hommes.

Bref, 7.5/10
On nous offre du bon Chuck, fun à suivre, mais qui pèche par une trop grande prévisiblité de son intrigue principale.

Chuck – Episodes 4.16 et 4.17
Chuck – Episodes 4.16 et 4.17
Chuck – Episodes 4.16 et 4.17

Episode 4.17:

Pas grand chose à voir pour Casey qui hante encore plus (ou moins) la base. Il sert juste à permettre l’introduction de la mystérieuse extension en construction aux autres personnages puisque Morgan découvre un truc de louche derrière cela. Et cela permet également une des trois grosses références à Lost par l’intermédiaire des ouvriers qui rappellent fortement ceux de la Dharma Initiative.

De son coté, Vivian, la fille de Volkoff a récupéré le compte en banque de son père et tiens, le numéro de banque correspond aux numéros maudits de Lost ! Et oui, seconde référence qu’il ne fallait pas rater, qui nécessitait même un arrêt sur image pour lire et décortiquer ces numéros. Dès lors, tout l’épisode repose sur la quête de cet argent dans une banque spécialisée dans le domaine des criminels on va dire, banque tenue par … Pierre Chang ! Le Nikos Aliagas des vidéos de l’initiative Dharma dans Lost ! Oui, quand Chuck se veut référentiel, ça y va. En tout cas, c’est un réel plaisir de le revoir et même si l’intrigue bancaire est prévisible, elle reste sympa à suivre, surtout grâce à Sarah en cuir moulant. Elle est top sexy, bien plus que Chuck avec une fausse moustache, et leur scène de braquage est un pur bonheur délirant.

Mais cette intrigue a également un autre coté, grâce à l’avocat de Volkoff, joué par l’impécable Ray Wise. Sa manipulation de Vivian afin de l’orienter vers le coté obscur est très bonne. Là encore, c’est du classique, que j’avais prévu à l’épisode précédent (même si cela va être dur à vous faire croire vu la fusion des reviews), mais son exécution est très bonne. J’aime comment l’avocat joue sur les clichés qu’un quidam comme Vivian peut avoir des espions alors que Chuck était parfaitement honnête et sincère.

A coté de cela, Morgan cherche où loger vu qu’il s’est fait virer de chez Chuck, ne peut pas dormir (littéralement) chez sa mère à cause des « miaulements de chats » de Big Mike et qu’il n’a pas encore trouvé un appartement à son goût pour le loger lui et sa dulcinée. Je dois admettre que je n’ai pas tout du compris le délire sur la fête de la Renaissance mais bon … De toute façon il va finir chez Casey alors … Là encore, cela se voit venir d’assez loin, depuis l’épisode précédent même si là encore, je vais avoir du mal à vous faire croire que je l’avais envisagé la semaine précédente.

Enfin, comment passer outre Sarah qui voit ses convictions tomber semaine après semaine et se prend vraiment au jeu du mariage maintenant. La voir essayer ses robes grâce à la penderie sortie de nulle part de la base est excellent, surtout la touche finale avec la robe parfaite qui est trouée et tachée de sang derrière.
J’irais presque jusqu’à dire que Sarah reflète le téléspectateur. Elle regarde Chuck d’un drôle d’oeil perplexe au début puis se laisse prendre petit à petit jusqu’à adorer.

Bref, 7/10
L’épisode conserve les mêmes qualités et les mêmes défauts que le précédent, mais juste un chouia moins bien.

Chuck – Episodes 4.16 et 4.17
Chuck – Episodes 4.16 et 4.17
Chuck – Episodes 4.16 et 4.17


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte