Magazine

Bombe à Davos : 500 millions d'abonnés mobiles chinois paient pour être surveillés ... à leur insu

Publié le 28 janvier 2008 par Laurent Vermot-Gauchy @laurentvg

Chinamobile Le président de Google, Eric Schmidt, saluait à Davos le concept de publicité localisée, qui permettrait par exemple à une chaîne de restaurants de signaler aux possesseurs de mobiles qu'ils passent à proximité d'un point de vente.

"Nous savons qui vous êtes et aussi où vous êtes", a lancé M. Wang, PDG de China Mobile, le premier opérateur mobile Chinois, expliquant que son entreprise envisageait de vendre de la publicité et des services spécifiques liés à la localisation de ses abonnés et à ce qu'ils sont en train de faire.

Interrogé sur les conséquences en matière de vie privée, M. Wang a "naïvement"  répondu : "nous pouvons savoir où quelqu'un se trouve, mais nous ne transmettons jamais cette information... sauf si la police le demande".

On se souvient de Yahoo en 2005 au centre d'une polémique pour avoir dénoncé un "cyber-dissident", condamné depuis à 10 ans de prison. Là, c'est encore plus fort, en payant son abonnement mobile, l'utilisateur chinois offre en plus le moyen d'être tracé. A son insu !

via RFI


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Vermot-Gauchy 207 partages Voir son profil
Voir son blog