Magazine Environnement

Elections Territoriales 2008, Gaston Flosse au placard !

Publié le 28 janvier 2008 par Maheanuu

Gaston Tong Sang Juste un mot GTS! Même si je n’ai pas voté pour lui, je suis soulagé de voir que les Polynésiens ont enfin voté avec leur tête. Je suis content de voir également, que No Oe E Te Nunaa puisse se maintenir au second tour dans une liste d’alliance:

Le parti Tatou Ai’a de Gaston Tong Sang recueille 41 069 voix (32,70%), l’UPLD, 40 049 voix (31,88%), le Tahoeraa huiraatira, 27 378 voix (21,80%) et No Oe e Te Nunaa, de Nicole Bouteau, obtient 5879 voix (6,58%).

Une belle leçon de démocratie en effet, on apprécie le personnage Oscar Temaru, ce qu’on aime moins en revanche, c’est sa fâcheuse tendance à parler d’indépendance. Sa volonté d’inscrire la Polynésie dans la liste des pays à décoloniser, il n’y a que lui pour y voir un intérêt concret, dans le fond c’est légitime mais dans la forme, on s’en fou royalement. C’est juste un exemple…

C’est un vote contre l’indépendance, je suis de ceux qui ont voté UPLD en 2004, j’ai même été marcher dans la rue pour protester, avec 20 000 personnes, tous derrière Oscar Temaru. Résultat des courses? Rien de concret n’a été fait, certes l’opposition ne l’a pas aidé, mais Oscar leur a tendu d’innombrables perches.

Rien qu’à voir son affiche électorale, entre un pasteur et matrix, c’est tout sauf réussi, ça donne pas du tout envie de voter pour lui.

Ce qu’il faut retenir, c’est le rejet de Gaston Flosse, l’UPLD est bien présente, et c’est une force incontestable de nos jours. Qu’on arrête de parler d’indépendance, parlons d’avenir, et d’environnement pourquoi pas.

Entre le discours conservateur d’Oscar Temaru, soupoudré d’indépendance, assaisonner aux discours “anti-Français”, et la “marche en avant”, la “rupture” de GTS, il n’y a pas photo. Gaston Iti a bien appliqué les leçons “Sarkozyennes” pour arriver en tête à l’issu du premier tour; à savoir une communication forte, simple, positive et une présence sur tous les fronts.

Ce qui m’inquiète, c’est l’entourage de GTS, certains repris de justice, d’autres en plein procès (Emile Vernaudon). Les électeurs ont tranché, ce n’était pas encore “trop” pour eux. Il faut croiser les doigts pour que ça n’arrive jamais.
Gaston Flosse en revanche a eu tout faux, il n’aurait jamais du se représenter, il n’aurait jamais du virer Gaston Iti. De plus Trop de “peapea” judiciaires ont éclaboussé sa campagne, et sa carrière politique, les gens sont FIU!

Reste le second tour, et la c’est une autre histoire…. L’Histoire retiendra que Gaston Flosse a été battu un soir de Janvier 2008, pour le reste? Ce sont juste des détails…

Analyse Tahiti Herald Tribune
Analyse Atauiroa


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maheanuu 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte