Magazine Côté Femmes

Du Zhom et du Home-Cinema

Publié le 29 janvier 2008 par Cecile Berthelon @walinette

Bon, bon, bon.... y'a comme qui dirait un grand vide chez nous. Déjà que la maison n'était pas bien remplie, mais là il y a de l'écho. Dimanche, notre acheteur est venu récupérer son dû. Canap' et table télé y compris.

On est à 2 jours du départ, c'est le souk le plus total, les valises ne sont pas faites, on a RV avec le déménageur demain pour faire faire un transatlantique à notre super matelas américain-que-c'est-du-150cm-vas-y-pour-trouver-les-draps-qui-vont-bien-en-France.
Et mon Zhom, qu'est-ce qu'il fait ? hum ? Le triage de son tiroir à chaussettes ? Pensez...

NON. Il rebranche le home cinema.... Même si on n'a de toute facon plus de canapé ni meuble télé, et qu'il faut redébrancher la petite cinquantaine de fils 2 jours plus tard.

C'est là qu'on réalise que l'homme et la femme ne gèrent pas leurs priorités de manière identique.
Et qu'ils n'ont d'ailleurs pas les mêmes priorités tout court.

Le prétexte étant de continuer à avoir du bon son. (et aussi de se souvenir comment sont branchés les &%#$ de zillions de fils du bidule).
Très important le bon son pour le mâle.
Parce que je sais pas les vôtres, mais le mien m'agace prodigieusement à chaque début de lecture de DVD à sautiller, l'oreille à chaque enceinte (les 6, d'enceintes...), pour voir si tous les décibels sortent bien comme ils le devraient. Et de jouer avec la télécommande pour triturer les basses. On en a bien pour 10 minutes, de ce manège...

Enfin, ca c'est en fonctionnement optimal. Parce qu'après achat il a fallu le monter et le brancher, l'engin.
Encore, celui là ne nous a pas fait trop mal : mode d'emploi en espagnol (ca se comprend) et codes couleur pour les fils / enceintes / ampli (pas con ca les codes couleur, pas con).
Mais le précédent - chinois - nous en a fait baver des piles de télécommande. Pourtant le vendeur avait bien insisté : si vous voulez on le livre et le branche gratis.
Et là le Zhom qui gonfle le torse : "bu * " (* : "non", en Chine, qu'on était)
moui moui... ben tintin,
marque chinoise = livret en mandarin,
il a fallu rappeler le magasin,
pour qu'ils nous renvoient le technicien.

Il est revenu en France d'ailleurs celui là... m'est avis qu'on va rire au désencartonnage-rebranchage. (pis c'est pas l'ouvrier Darty qui va nous dépanner)...

...

Pour conclure sur un hors-sujet total il faut que je vous fasse part d'une prouesse dont je ne suis pas peu fière : il y a de celà 2 mois j'ai acheté un paquet familial de 24 rouleaux de papier hygiénique. Le tout sous les railleries du Zhom jugeant le tout un peu disproportionné. Deux mois plus tard et le passage de 4 membres de la famille peu accoutumés aux nourritures épicées, j'ai le plaisir de vous annoncer que je viens de mettre en place dans les toilettes de notre chambre le DERNIER rouleau. Si c'est pas de l'optimisation ca Madame. (par contre j'ai totalement foiré le coup du liquide vaisselle... on ne peut pas avoir le compas dans l'oeil pour tout)

PS : oui, je sais, parfois il m'en faut peu....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cecile Berthelon 711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine