Magazine Humeur

Un Bouton sous pression présidentielle. Attention à l'éjection !

Publié le 29 janvier 2008 par Richard Kirsch
990f704507da994d74cc04be8173ee85.jpegOn peut facilement imaginer l'avalanche de claques qui est descendue dans la hiérarchie après l'intervention du chef de l'état. Quel le crétin des îles qui a embauché Jérôme Kerviel ? Donnez-moi le nom du génie de l'informatique qui contrôle cette banque ? Il était peinard Bouton, avec ses petits enfants et le poulet à la table le dimanche. Il rêvait probablment cette semaine d'aller claquer son 13e mois sur les piste de Stadt ou dans un palace des Maldives.7a89f65e28ad3ca1a2e2b451bed3a9e2.jpeg Sur les milliers de traders de la planète, sur les dizaines de banques, il a fallu que Jérôme Kerviel atterrisse chez lui , dans sa banque . Pas de bol, il est maudit Bouton et tout le conseil d'administration avec. Voilà que Sarkozy s'en mèle. Et pourtant, Bouton, il n'est pas de gauche, ça se saurait, il a voté Sarko aux deux tours de la présidentielle. Le traître, l'infâme Sarko le lâche, le lynche et l'enfonce. Un bouton enfoncé, cela signifie siège éjectable dans quelques semaines.bfee924acafef1030fcc9ff6c470dafe.jpegLe problème de l'éjection sous Sarkozy, c'est qu'il n'y a plus de parachute ou alors très très mince. ah monde cruel, Le printemps approche et je connais un Bouton qui ne va guère éclore au soleil. Quant à Jérôme Kerviel, il va devoir capitaliser sur son record du monde. Ce n'est pas gagner.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Richard Kirsch 334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte