Magazine

Adaptons-nous!

Publié le 29 janvier 2008 par Pat La Fourmi
En 27 ans de boulot, je n'aurais jamais autant fréquenté les couloirs (sordides) de cette inspection académique que depuis 4 mois.

ia.JPG
La semaine dernière, l'assistante sociale demandait à me revoir pour la troisième fois.

On devait refaire le point sur mon dossier de demande de poste adapté. Avant Noël, j'avais envoyé un mail avec une proposition puisque ça se passe comme ça. C'est moi qui doit "inventer" mon poste adapté.

Evidemment ça me paraitrait plus simple qu'on me propose une liste de postes définis parmi lesquels je choisirais mais non, "l'enseignant reste au centre de son adaptation"...

Donc j'avais lu (je ne sais plus où), au cours de mes surfs sur le web, le cas d'une instit SEP qui maintenant était en "surnombre" dans une école pour pouvoir prendre des petits groupes d'élèves pour du travail en bibliothèque, sur informatique ou en expériences de sciences.

Qui ne tente rien n'a rien, j'ai donc fait cette proposition:
- continuer à aller dans mon école (éventuellement dans les autres écoles de la même ville....s'ils sont sages!) mais ne plus avoir de classe en responsabilité, m'occuper de la BCD, de l'informatique et plus si affinités...
Celà me parait pour l'instant bien correspondre à ce que je me sens capable de faire et c'est beaucoup moins difficile à gérer par l'administration en cas d'absence non prévue (ce qui risque d'être fréquent maintenant). Moins fatiguant et stressant qu'une classe à soi! Le bilan de la neuropsychologue m'a permis également de bien faire comprendre mes difficultés à prendre en charge une classe complète seule...

Contre toute attente (il faut dire que je n'attends plus grand-chose de grand-monde!) cette proposition parait intéressante à l'assistante sociale. Mais bon ce n'est pas elle qui décide!
Je dois revoir le médecin académique et l'inspecteur d'académie (ou son adjoint?) pour discuter de tout ça...

Après ça passe en commission (pas avant Juin!) et ça reste tributaire du peu de postes budgétaires proposés pour cette adaptation.

Comme par ailleurs j'ai également demandé un congé formation (c'est ma troisième demande, j'ai une petite chance de l'avoir?), je considère que je donne priorité à ce congé formation s'il m'est accordé et que je referai une demande de poste adapté l'année suivante.
De toutes manières j'ai bien cru comprendre que j'avais peu de chance d'obtenir ce genre de poste cette année....



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pat La Fourmi 27 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte