Magazine Assurances

Crash de Charm el Cheikh, un rapport qui dérange

Publié le 29 janvier 2008 par Aurélia Denoual

Le dernier rapport des experts indépendants conforte les conclusions du Bureau Enquête Accidents, le BEA français, qui avaient mis en cause le comportement du commandant de bord, victime d’une désorientation spatiale, en notant à sa décharge qu’en tant qu’ancien pilote militaire, il n’avait pas bénéficié de la part de la compagnie Flash Airlines, exploitant de l’avion, une formation suffisante pour piloter un avion de ligne.


Ce rapport, en disculpant le constructeur Boeing, ne favorise pas l’indemnisation des ayants droits des 134 passagers français, victimes du crash, pour qui il aurait été préférable de pouvoir impliquer le constructeur, plutôt qu’une compagnie aérienne peu solvable.


L’affaire ne sans doute pas terminé car le dernier mot appartient à la justice égyptienne qui dispose d’un rapport d’expertises qui diffère du rapport français en invoquant une combinaison de différents facteurs à l’origine du crash.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte