Magazine

Death sentence

Publié le 29 janvier 2008 par Dst

death-sentence-poster.jpgTitre : Death Sentence

Réalisateur : James Wan

Genre : Vigilante

Année : 2007

Note : 9/10

James Wan est bien connu des fans de film de genre. C’est le réalisateur de SAW, petit chef d’oeuvre du genre, et de dead silence. Il nous revient avec un film choc/coup de poing. DEATH SENTENCE.

l’histoire est la suivante : Nick Hume est un homme sans histoire dont le quotidien se résume à une réussite à la fois familiale mais aussi professionnelle. Père de deux garçons, sa vie va bientôt être bouleversée lorsque son fils aîné se fait assassiner sous ses yeux. Entre le deuil et une haine grandissante pour le meurtrier que la justice a libéré, il va très vite se révéler plus sauvage et impartial que son ennemi…

death-sentence-firstlook.jpg

Death sentence est dans la veine de A VIF de neil jordon ou un justicier dans la ville. c’est un film de vigilante qui parle de vengeance et d’autodéfense.

le film part au quart de tour. aprés une petite exposition d’une quinzaine de minute, le film bascule déja. ce moment d’exposition est vraiment bien mené. l’essentiel nous est montré, et en 15 minutes tout la psychologie des personnes est parfaitement maitrisé. cela nous permet de mieux voir la déchéance du personnage de nick. Aprés que son fils soit assasiné et que son tueur soit remis en liberté, Nick va directement se faire vengeance lui même. N’acceptant pas le compromis qui ferais que le tueur n’aurait que 5 ans de prison, ce dernier est relaché et libre. un choix s’offre à Nick. Il choisit le plus mauvais. ce venger. la manière qui arrive à ce choix est flippante. et finalement on se retrouve a épouser la cause de ce père de famille. qui n’a jamais dis : “je tuerais la personne qui fera du mal à la famille.”. ici ce bon père de famille va mettre cette phrase en excécution. et ce sera le début de la fin pour lui et pour sa famille.

death_sentence_3.jpg

Si le personnage principal ressent de la haine, nous sommes dans le même cas que lui et qu’au final nous aussi souhaitons qu’il se venge de ce tueur. James Wan arrive à ce tour de force grace à une mise en scène soigné, talentueuse qui imerge le spectateur et ne laisse pas de l’autre côtés de l’écran. nous regardons pas un film. nous le vivons.

l’une des meilleurs scènes? aprés que Nick se soit vengé du tueur, il rentre chez lui. on s’en qu’un poids s’est enlevé de ces épaules. il va prendre une douche et là  il craque. il pleure surement son fils qu’il a perdu, ou la perte de son innoncence et de son âme en aillant tuer un homme? là le réalisateur ne nous donne aucune info, mais cette scène est tout simplement boulversante.

mais le film n’a commencé que depuis 30 minutes. Ce dont il ne se doute pas, c’est que de l’autre côté, ses ennemis réagissent exactement de la même façon… Nous voici donc lancés dans une parfaite illustration de la loi du Talion qui va être poussée à son paroxysme.

death_sentence_8.jpg

et si il reste une once d’humanité dans le personnage de Kevin Bacon, elle va disparaite completement. Aprés la mort de sa famille complète, Nick meurt au sens litteral du terme. Il devient quelqu’un d’autre. Il devient une bête assoiffé de sang et finis comme ses bourreau voir pire. la rédemption n’est pas pour lui. et ça le film le montre superbement. il a franchit la ligne et c’est fini pour lui. Il a tout détruit. c’est lui le responsable. il a été sa perte et la perte des gens qu’il aime.

un petit mot sur les acteurs. kevin bacon est impressionnant. c’est le rôle parfait pour lui. sa justesse et sa présence font merveille. c’est avec ce type de film qu’on s’aperçoit qu’il est hélas trop sous estimé, mais qu’il est un grand acteur.

john goodman est parfait en père ordure qui condamne son fils chef de gang. quand au autre acteur, rien à dire. il faut dire que les personnage sont parfaitement sciselé et qu’ils sont du sur mersure pour des acteurs un poil professionnel.

Avec ce film James Wan se poste comme un réalisateur à surveille de trés près. Note spéciale à la double séquence du parking, scène à la fois techniquement parfaite et trés crue. le film est maitrisé et parfaitement bien filmé.

deathsentence.jpg

un bon point à la fin du film qui, si elle n’est pas morale, permet de comprendre le message initial du film. La vengeance est un trés mauvais choix car ça amène la perte de tout, mais comment empèché une père de famille de se venger? si on rejette son choix, cherchons au moins juste à le comprendre.

Je n’ai pas osé reagrdé les critiques sur ce film. car j’ai bien peur qu’il soit sous évaluée. mais nous avons affaire ici à l’un des meilleurs films de ce début d’année, et le loupé serait dommage car ce film mérite un vrai succés car sa qualité est indéniable. 

Share This


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dst Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte