Magazine Insolite

Les Brutus 2008 : le pire du cinéma

Publié le 29 janvier 2008 par Thibault

Les Brutus 2008 : Les nominationsAlors que les Oscars et les Césars approchent à grands pas, n’oublions pas une autre célèbre cérémonie qui se tiendra le 20 février prochain : les Brutus. Son but : récompenser le pire du cinéma. Créée en 2002, l’Académie des Brutus, composée uniquement de cinéphiles, vient de dévoiler la liste des nommés. La sélection est réalisée de façon “arbitraire” et de “mauvaise foi“. Découvrez les nominations pour les Brutus 2008 :

Brutus du meilleur film

99 F de Jan Kounen
C’Est Gradiva Qui Vous Appelle d’Alain Robbe-grillet
Le Deuxième Souffle d’Alain Corneau
La Disparue De Deauville de Sophie Marceau
Les Amours D’Astrée Et De Céladon d’Eric Rohmer

Brutus de la meilleure actrice

Sabine Azéma pour Faut Que ça Danse !
Monica Bellucci pour Le Deuxième Souffle
Béatrice Dalle pour A L’Intérieur
Marina Foïs pour Darling
Virginie Ledoyen pour Un Baiser, S’Il Vous Plaît !

Brutus du meilleur acteur

Mathieu Amalric pour L’Histoire De Richard O.
Clovis Cornillac pour Le Scorpion
Sami Frey pour Danse Avec Lui
Marc Lavoine pour Si C’était Lui…
Benoit Magimel pour La Fille Coupée En Deux

Brutus de la révélation de l’année

Frédéric Beigbeder pour 99 F
Philippe Caubère pour Truands
Nicolas Cazalé pour Uv
Karl Lagerfeld pour Lagerfeld Confidentiel
Emmanuel Mouret pour Un Baiser, S’Il Vous Plaît !

Brutus de la meilleure participation exceptionnelle

Clotilde Courau pour La Môme
Le cochon pour Sa Majesté Minor
Olivier Gourmet pour Pars Vite Et Reviens Tard
La paupière pour Le Scaphandre Et Le Papillon
Le tronc d’arbre pour Sa Majesté Minor

Brutus de la meilleure prestation technique

Les effets secondaires dans 99 F
L’hôtel Normandiy dans La Disparue De Deauville
La plume dans La Fille Coupée En Deux
Le rouge et le vert dans Le Deuxième Souffle
La truelle, pour le maquillage, dans La Môme

Brutus du meilleur film étranger

L’âge Des Ténèbres de Denys Arcand (Canada)
Inland Empire de David Lynch (USA)
I’M Not There de Todd Haynes (USA)
Ocean’S 13 de Steven Soderbergh (USA)
The Bubble de Eytan Fox (Israël)

Mention spéciale

Toulemonde dans Odette Toulemonde

Pour ceux qui n’ont toujours pas compris l’utilité de cette cérémonie, les Brutus sont l’équivalent des Gérard de la télé version ciné et ont été lancés afin de distinguer “les grands films (très) malades, les génies incompris, les nanars flamboyants, les interprètes (vraiment) dramatiques, les chefs d’oeuvres périssables“.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thibault 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine