Magazine Autres sports

Les miettes du lock out

Publié le 14 mars 2011 par Sixverges
Les miettes du lock outC’est officiel, la NFL vit son premier arrêt de travail depuis les années 80. Ceux qui s’y intéressent pourront facilement suivre les protagonistes sur le net. A défaut de négocier de bonne foi dans le but de trouver une entente, les deux parties risquent d’être abondamment présentes sur la toile pour nous enfoncer leur version dans la gorge.
Les propriétaires avaient déjà prévu le coup et longtemps avant le lock-out, un site web proposait déjà leur vision de la chose, soit nfllabor.com. Bien fait, le site est fréquemment mis à jour et compte une section d’archives bien garnie. Un must pour obtenir des nouvelles pendant le lock-out, sous l’angle des patrons bien sûr.
La propagande patronale n’allait pas s’arrêter là. Dès la promulgation du lock-out, le commissaire Goodell a écrit une lettre aux partisans, expliquant que ce sont les joueurs les méchants et que les proprios avaient pourtant déposé une bonne dernière offre vendredi. Pensez à consulter un médecin si vous versez une larme…. Par contre, initiative intéressante (pour nous, pas pour aider le climat de négos), la NFL a publié l’offre qui a été présentée aux joueurs. Les joueurs retraités y faisaient quand même des gains intéressants.
Du côté syndical, vous savez sans doute que l’association des joueurs a été dissoute. Conséquemment, le site du P.A. ne répond plus, mais sans prétendre être même proche d’un juriste, il me semble que de laisser un note en bas de page pour que les joueurs aient quand même accès aux documents de l’association sert plutôt bien la cause des propriétaires, qui contesteront en cour que la désyndicalisation n’est en fait que de la poudre aux yeux. N’ayant quand même pas envie d’être en reste sur les proprios au niveau de la propagande, feu l’association des joueurs à créé son propre site « d’informations » nfllockout.com. La première nouvelle est bien sûr les poursuites de quelques joueurs (dont celle plutôt surprenante de la recrue qui devrait être un des 5 premiers choix du prochain repêchage, Von Miller) contre l’exemption dont jouit la NFL dans la loi anti-monopole américaine.
Pour une perspective plus neutre, vous pouvez vous tourner vers Sports Illustrated où Peter King explique que le problème majeur, c’est le manque total de confiance entre les parties, illustré par l’obstination des propriétaires à garder secret des parties significatives de leurs données financières. De son côté, Michael McCann tente de tracer le possible itinéraire que suivra la bataille juridique qui commence. Dans son scénario, autant le lock-out que la désyndicalisation de l’association des joueurs pourraient être jugés illégaux, ce qui nous ramènerait à la case départ. On ne peut pas vraiment dire si c’est une bonne nouvelle….
De son côté, ESPN reste sur le « gridiron » et tente de voir l’impact qu’aura le conflit de travail sur chacune des équipes.Dossier intéressant, mais petit hint : les bons resteront bons et les poches resteront poches. Même les conflits en veulent à mes Bengals TABARNAC!
Finalement, restons à Cincinnati, mais sortons du lock-out pour dire que l’analyste Cris Collinsworth l’a échappé belle alors que la péniche sur laquelle il soupait tranquillement s’est détachée de ses amarres et a commencé à dériver sur la rivière Ohio avant d’aller stopper sa course contre un pont qui relie Cincinnati au Kentucky voisin. Tous les convives ont été secourus, mais on raconte que quelques crevettes qui auraient passé de travers pour plusieurs. Non mais il s’en passe-tu des affaires!!!
Un bon article qui nous ramène au dernier conflit de travail qui a frappé la NFL, du point de vue des Steelers...
-ARTICLE ÉCRIT PAR JR-

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines