Magazine Politique

Rudolph Giuliani transforme un faire part de naissance en avis de décès

Publié le 29 janvier 2008 par Exprimeo
Rudolph Giuliani devait vivre un faire part de naissance à l'occasion de la primaire en Floride. Ce sera le probable avis de décès de sa campagne qui restera un cas atypique dans les annales des primaires. Rudolph Giuliani est né le 28 mai 1944. Il fut Maire de New York du 1er janvier 1994 au 31 décembre 2001. L'opinion internationale a découvert sa personnalité lors des attentats de septembre 2001. Son action fut alors très appréciée au point d'être désigné comme personnalité de l'année par l'hebdomadaire TIME Magazine. Sa popularité devait s'avérer décisive pour assurer la victoire de Michael Bloomberg lors de son 1er mandat. Dès le soutien officiel de " Rudy ", les intentions d'élection ont accompagné cette recommandation du Maire sortant bénéficiant de la confiance de ses administrés. Toute l'histoire personnelle de Giuliani est liée à New York. Il y est né dans une famille catholique. Il y a fait ses études avant d'être diplomé de la faculté de droit de New York. Il y a exercé sa carrière professionnelle. Le vrai démarrage de sa carrière politique date de 1983. Il est nommé US Attorney du district sud de New York. Il mène une lutte implacable contre toutes les formes de délinquances : financière, drogue, corruption, crime organisé… Son bilan est étonnant : plus de 4 000 affaires jugées et condamnées contre moins de 30 cas de relaxe. C'est ce bilan qui va lui servir de tremplin pour partir à la conquête de la Mairie de New York. En 1989, il est le candidat républicain mais il est battu par le candidat démocrate. En 1993, il est à nouveau candidat et remporte la Mairie de New York avec 82 000 voix d'avance sur 1 889 000 voix exprimées. Son programme est simple : * lutte contre la délinquance avec la mise en place de la notion de " tolérance zéro ", * réhabilitation de quartiers tombés en déshérence, * efforts pour l'accueil de nouvelles entreprises, * remise de l'ordre dans les finances de la Ville qui connaissaient un très fort endettement. Le vrai succès de " Rudy " fut le recul considérable du sentiment d'insécurité à tel point que la politique dite de " tolérance zéro " devint un exemple pour de nombreuses autres villes américaines. Réélu très facilement en 1998 pour son second mandat de Maire, il devient alors le symbole de la qualité de l'organisation des secours lors des attentats du 11 septembre 2001. A la différence de McCain qui n'a pas hésité de longue date à marquer ses différences avec GW Bush, Rudy est un supporter fidèle et loyal de Bush. Pressenti en 2004 pour le poste de secrétaire d'Etat à la sécurité intérieure, Rudolph Giuliani a décliné la proposition pour se consacrer à la promotion de son entreprise. Celui qui fut surnommé " le Maire de l'Amérique " au lendemain des attentats de 2001, a-t-il le bon profil pour être le Président des Etats-Unis ? Il vient de manquer sa présidentielle. Pour une raison très simple : un excès de confiance dans sa popularité pensant qu'il pouvait franchir des seuils significatifs dans les premières primaires et ce sans faire campagne. Ce challenge s'est avéré impossible et l'a probablement conduit à sa perte puisqu'il est en train de batailler avec Huckabee pour la ... troisième place en Floride. Ce qui devait être son faire part de naissance peut devenir l'acte de décès d'une campagne non livrée.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines