Magazine Handicap

Toi, Moi...et le fauteuil

Publié le 30 janvier 2008 par Philippe Barraqué

Il y a Toi; c'est bien normal, tu es dans le fauteuil. Il y a Moi, ta moitié, qui le pousse. Et puis il y a le fauteuil roulant : il est important, presque humain, contrariant comme tous les "presque" humains, mais respectable, car il nous donne à Toi, à Moi, une autonomie pour la vie quotidienne.

Handicap_sex
Quand je pousse le fauteuil, je suis handicapé, ou tout du moins je ressens sur moi des regards qui ne sont plus codifiés comme ceux que je croise dans ma vie ordinaire de valide. Je suis celui qui pousse un fauteuil roulant. On m'examine, on me scrute, des regards se détournent, d'autres regardent à la dérobée. J'entends de subliminales questions qui passent dans le cortex des passants : "c'est son frère, tu crois? Son ami, son mari, sa tierce personne? Tierce. Tiens encore le nombre trois : Toi, Moi... et le fauteuil.

Toi dans le fauteuil, on se dit que tu as l'habitude, qu'on se fait à tout. Mais non, tu t'es adaptée, c'est tout. Bien obligé. Pas le choix. Ton handicap - pardon ta déficience physique - tu ne la brandis pas comme une bannière, comme une raison d'exister. Non, tu existes malgré ce fauteuil, en dehors de ce fauteuil. D'ailleurs quand tu rêves, tu marches, tu glisses au-dessus des champs de blé moutonnant, tu cours, tu folâtres, tu n'as plus de fauteuil. Tu ouvres l'oeil. Il est là qui t'attend.

Est-ce que le handicap a été une chance pour toi? - Tu ne le penses pas. La voix du bon sens dit toujours qu'il vaut mieux être comme tout le monde, vivre dans un milieu aisé, avoir une bonne santé, etc. Mais c'est comme ça, tu es dans un fauteuil et tu as ton compagnon qui le pousse.

Pour plus d'autonomie, d'indépendance, tu circules aussi en fauteuil électrique. J'essaye de te suivre, mais comme chacun sait, un handi en fauteuil électrique trace, slalome, écrase les pieds d'une vieille dame, d'une femme en robe à fleurs de la Sécu, d'une jeune ingénue qui proclame la bouche en coeur : "parce que je le vaux bien!"

Et puis, il y a le fauteuil. C'est un personnage à part. Il bute dans les ornières, tente des renversements en montant les trottoirs rebelles. Il écrase au passage une canette jetée négligemment par une graine de "barbare" discriminée, évite les inévitables souvenirs canins, les tessons de bouteille. Il me salit les mains, les pantalons, quand je le remonte dans le coffre de la voiture. Il a ses crises existentielles.

Qui m'a dit récemment que c'était monstrueux de mettre sur un même plan Toi, Moi... et lui? Mais ne savez-vous pas que les objets ont une âme? - Si, il me l'a dit ce fauteuil. Il nous remercie pour les bons soins qu'on lui donne, pour les cailloux chers à Cabrel sur lesquels il crapahute élégamment. Il me fatigue parfois quand je monte pour la énième fois un seuil de magasin mal abaissé, quand je contourne la énième voiture garée sur le trottoir, quand je dois me faufiler entre les tables d'un restaurant en dérangeant quelques vautrés attablés, quand je dois parlementer avec la sécurité d'un cinéma, d'une salle de spectacle pour qu'on daigne nous laisser entrer. Délit de sale fauteuil, ça vaut bien un délit de sale gueule à l'entrée d'une boîte de nuit. Les videurs ne nous refusent pas parce qu'on va foutre le boxon à l'intérieur. Non, ils nous refusent parce qu'un fauteuil doit porter une cravate, que c'est un club privé et qu'on a qu'à s'arranger pour être comme tout le monde. HALDE*-là!

* Halde - Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité - Tel. 08.1000.5000

Philippe Barraqué

© 2008 – Philippe Barraqué/Cesarina Moresi – Blog Handi t’es pas cap – Tous droits réservés. Consultez la certification IDDN : InterDeposit Digital Number


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Sarko et la loi sur le handicap, que des promesses !!!

    "Attribuée parfois de manière arbitraire", l'AAH doit devenir "un tremplin pour les personnes handicapées qui peuvent travailler", a annoncé Nicolas Sarkozy à... Lire la suite

    Par  Olive
    HANDICAP , HUMEUR, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Handicaps visibles et invisibles

    Vous ne le saviez-pas? Il y a des handicaps visibles et invisibles. C'est pareil que pour les minorités. Tu es plus noir que noir: tu es super visible. Lire la suite

    Par  Philippe Barraqué
    HANDICAP , POLITIQUE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Internet et la pédophilie !

    Dans la lutte contre la pornographie infantile sur Internet, les Etats, les institutions, les fournisseurs d’accès et les utilisateurs ont chacun leur rôle à... Lire la suite

    Par  Formatio
    CULTURE, HUMOUR, INSOLITE, INTERNET, MODE, MUSIQUE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Docteur Folamour et droit

    Non il ne s’agissait pas, hier, d’un remake du Docteur Folamour , même si le titre de la dépêche AFP eût fait sourire Stanley Kubrick : Un B-52 a survolé les... Lire la suite

    Par  Frédéric Joli
    HUMANITAIRE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Innovation dans l'habitat et la construction : le bon déclic

    Domoclick se propose de faire cohabiter deux grands domaines d'intérêt qui peuvent sembler contradictoires : le respect de l'environnement et le confort... Lire la suite

    Par  Marc Chartier
    ENVIRONNEMENT, INSOLITE, SCIENCE & VIE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Et pourquoi pas un PC solaire ?

    Cliché Présence PC HebdoTel est en effet le pari, le défi de Présence PC Hebdo : alimenter un PC de bureau à l'énergie solaire, en continu. Lire la suite

    Par  Marc Chartier
    ENVIRONNEMENT, INSOLITE, SCIENCE & VIE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Il ne voulait pas placer ses parents dans une maison de retraite, son idée est...

    Kenneth Dupin, un entrepreneur a eu une idée de génie quand il était confronté à l’idée de placer ses parents en maison de retraite. Sa création a fait le tour... Lire la suite

    Le 09 octobre 2017 par   Loopkinn
    CONSO, DÉCORATION

A propos de l’auteur


Philippe Barraqué 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog