Magazine

Evolution du demandage de thune

Publié le 27 mars 2011 par Tidipadapam

Bonjour bonsoir,
aujourd'hui, on ne donne plus de thunes de la même façon (c'est la reflexion de l'instant, c'est le sujet de l'article)

Avant,on nous demandait des sous, et on en donnait. Plein, à nous tous, dans une grande enveloppe, qui était ensuite partagée on ne savait pas trop comment, mais sûrement très bien. une grosse somme, donnée comme ça et dispatchée ensuite.

Image

Aujourd'hui, bon, peut encore faire la même chose, mais il me semble que les recettes sont en baisse.
A côté de ça, de nouveaux moyens de donner se créent régulièrement, et généralement la personne qui fait un don est impliquée plus personnelement, sais ou va son argent, vraiment. Démonstration.

Deux actions : donnons des sous pour sauver les abeilles, car Einstein l'a dit, "si elles disparaissent, nous disparaissons en 2012", et "donnez des sous pour construire le nouveau bateau des défenseurs de la nature".

Pour les abeilles, il ne s'agit plus de demander des sous puis de les redistribuer aux apiculteurs : on nous propose désormais de parrainer une ruche : on s'engage à verser une somme d'argent chaque mois (à partir de 7€ pour le site suivant), et cet argent va permettre à un apiculteur que l'on a choisi parmi une liste proposée de gérer une ruche pendant un an, ruche sur laquelle notre nom sera inscrit, et dont nous recevrons à la maison..; une partie du miel ! Et oui, il s'agit en fait d'acheter le miel à l'avance, ce qui permet à l'apiculteur d'être sûr de pouvoir endre sa récolte, et donc de faire tourner son exploitation. Et là tout le monde est content.

Image

Un autre exemple : Greenpeace fait en ce moment campagne pour lever les fonds afin de financer la construction de son prochain navire, Warrior III... Enfin, lever des fonds pas vraiment : là encore, on ne vous propose pas de faire un don parmi la foule, mais d'acheter la partie du bateau ou de son équipement que vous souhaitez, et ça commence tranquilement à 1 €. Et votre nom sera inscrit dans le bateau. Au moment de la publication de cet article, 32.8 % du bateau ont ainsi été financés.

Image

Voyez ce que je veux dire? aujourd'hui, on ne donne plus de thunes de la même façon (c'est la reflexion de l'instant, c'est le sujet de l'article)

(je mets un peu de vert parce que c'est le printemps !)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tidipadapam 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte